Retour à la liste
Benoît Dehaine

Benoît Dehaine

  • Master 2020
    Trombone

Formé au CRR de Lille, Benoît Dehaine se perfectionne au Conservatoire de Paris (CNSMDP) auprès de G. Milliere, J. van Rijen, F. Millischer et J. Raffard. 2ème prix au concours international de trombone de l’IPV en Allemagne, il a collaboré avec de nombreux orchestres prestigieux (Pasdeloup, National de Lille, ONDIF, Opéra de Limoges, Philharmonique de Strasbourg, Bordeaux-Aquitaine, etc.), avant d’intégrer en 2019 l’Orchestre de la Musique des Gardiens de la Paix. Passionné par le Brass Band depuis son plus jeune âge, il est aujourd’hui trombone co-solo du prestigieux Paris Brass Band (vice-champion d’Europe en 2019). Également chef d’orchestre, il a dirigé le Brass Band de l’Artois, le Ch’ti Brass, et devient en septembre 2020 directeur musical du Brassage Brass Band.

Launy Grøndahl,
Concerto pour trombone et orchestre d’harmonie

Orchestre de la musique des gardiens de la paix
Direction : Laurent Douvre

Samuel Ternoy,
P comme Piazzolla pour trombone solo, quatuor à cordes et piano

Jean-Jacques Charles,
Northern Lands (création mondiale)

Paris Brass Band 
Direction : Florent Didier

Johan de Meij,
Two-Bone Concerto pour deux trombones solos et orchestre d’harmonie

Trombone solo : Pierrick Caboche & Benoît Dehaine

Orchestre de la musique des gardiens de la paix
Direction : Laurent Douvre

*          *
*

J’ai voulu débuter mon programme avec une pièce du répertoire classique pour trombone, le Concerto de Launy Grøndahl. J’ai évidemment plein de souvenirs avec cette pièce puisque j’ai eu la chance de la jouer en Russie dans le cadre du 16e concours international Tchaïkovski.

J’ai souhaité être accompagné par la musique des gardiens de la paix sous la direction de Laurent Douvre pour le Concerto de Grøndahl ainsi que la pièce de Johan de Meij. Le P comme Piazzolla a une résonance nostalgique dans mon cœur puisque cette pièce pour quatuor à cordes, piano et trombone solo a été écrite par l’un de mes anciens professeurs de FM, Samuel Ternoy.

Ayant mené mon mémoire sur le Brass Band français avec comme tuteur Florent Didier, il était évident pour moi d’interpréter une pièce avec Brass Band, d’où l’idée de la création de Northern Land de Jean-Jacques Charles avec le Paris Brass Band. Enfin, j’ai voulu terminer ce master en duo avec mon camarade Pierrick avec qui nous avons beaucoup partagé pendant toutes ces années à Lille et à Paris.

Je tiens à remercier Alexandre Chapelet, Christian Bogaert, Gilles Millière, Jörgan van Rijen, Fabrice Millischer ainsi que Jean Raffard, mes professeurs auxquels je dois beaucoup. Mes remerciements également au Paris Brass Band, à leur chef Florent Didier ainsi qu’à la musique des gardiens de la paix, à leurs chefs Gildas Harnois, Jean-Jacques Charles et Laurent Douvre pour leur implication pleine et entière à ce projet. Merci à Jean-Jacques Charles, pour l’écriture de Northern Land.

Enfin un immense remerciement à des personnes sans qui rien n’aurait été humainement possible : mes parents, Catherine et Éric, ma sœur Clara et tout le reste de ma famille. Vous avez toujours été là pour moi, d’un soutien’ sans faille. Vous m’avez toujours poussé pour que j’atteigne mes rêves et je vous en serai à jamais reconnaissant.

Courriel