Composée en 1894, la Sonate op.120 n.1 constitue l'une des dernières œuvres de Brahms. Initialement pour clarinette et piano, sa transcription pour alto et piano (de Brahms lui même) est devenue incontournable, pièce phare du répertoire pour alto du XVIIIe siècle. Le premier mouvement, Allegro appassionato, d'une grande richesse, mêle passion et rêverie. Le deuxième, Andante un poco adagio, est une douce mélodie pleine de charme et de tendresse.

Johannes Brahms (1833-1897)
Sonate op.120 no.1

Nicolas Garrigues, alto
Rodolphe Menguy, piano
Manuel Vieillard, tourne de pages