Notation du mouvement

Notation du mouvement

Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris propose une offre de formation à l'analyse et l'écriture pour le mouvement - Benesh Movement Notation et Cinétographie Laban - unique dans le monde.
Son ouverture sur le monde se caractérise par des partenariats avec d’autres grandes institutions comme Chaillot — Théâtre National de la danse ou le CND — Centre national de la danse, ainsi qu'avec de nombreuses écoles internationales. Les étudiants du Conservatoire bénéficient par ailleurs tout au long de leur scolarité de la vie culturelle et artistique parisienne.

La formation s’adresse à des artistes et/ou chercheurs déjà inscrits dans le milieu professionnel ou à des étudiants en situation de formation supérieure dans les arts du spectacle vivant ou au sein d’une université. Selon les parcours des étudiants, les matières enseignées permettent l’enrichissement de leur parcours professionnel ou de leur formation supérieure.
La formation offre aussi aux étudiants diplômés la possibilité de développer une activité professionnelle dédiée totalement ou en partie à l’analyse du mouvement et l’écriture Laban ou Benesh.

L’organisation de la formation (quatre jours par mois) permet également l’accès à la formation aux personnes résidant hors région parisienne ou à l’étranger et est compatible avec la poursuite d'une activité professionnelle en parallèle.

Depuis 2018, les formations à l'écriture Benesh et à la cinétographie Laban sont éligibles aux dispositifs de la formation professionnelle continue.

Deux systèmes d’écriture, deux regards sur le mouvement

LABAN
La cinétographie Laban est un système d’écriture pour le mouvement créé par Rudolf Laban (1879 – 1958). Soucieux de doter la danse d’outils d’analyse et de recherche, Laban conçoit un système qui permet de transcrire tous mouvements du corps humain sur une partition et de noter les ensembles de mouvements aussi bien que les détails les composant.
Les étudiants en analyse et écriture du mouvement Laban apprennent à établir des partitions d’œuvres chorégraphiques. Ils sont formés à la lecture-interprétation de partitions et à la transmission d’œuvres issu du vaste répertoire de danses anciennes et contemporaines notées.
Cette formation s’enrichit de l’apport d’autres disciplines issues des théories sur le mouvement initiées par Rudolf Laban et peu enseignées en France : la choreutique (étude de l’espace), Effort (étude de la dynamique)…

BENESH
L'écriture Benesh est un système pour analyser le mouvement, l'étudier et le transmettre. C'est également un outil de création et d'aide à la composition. Support à l'interprétation et support de mémoire, l'écriture Benesh contribue à la recherche et à la préservation du patrimoine des arts vivants. Elle apporte au pédagogue les moyens d'enrichir sa démarche de transmission, en terme de lecture du corps en mouvement, d'analyse du geste, et d'accès au répertoire chorégraphique.
Le 1er cycle supérieur en notation Benesh est une formation destinée à apporter des compétences et connaissances complémentaires aux métiers de danseur, pédagogue, répétiteur, maître de ballet, chorégraphe, ou tout autre métier en lien avec le mouvement (mime, psychomotricien, anthropologue, chercheur, circassien, etc.).
Le 2ème cycle supérieur en choréologie Benesh permet d'acquérir un niveau professionnel dans la maîtrise et l'application du système Benesh à de multiples contextes.