Disciplines chorégraphiques

Disciplines chorégraphiques

La danse au Conservatoire de Paris | Danse classique et danse contemporaine
La formation des danseurs interprètes
Le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris forme des danseurs professionnels de très haut niveau destinés à intégrer de grandes compagnies de rang national et international. Sa pédagogie ambitieuse met en synergie ses deux parcours majeurs de formation des interprètes en danse, classique et contemporain, ainsi que son parcours notation, unique au monde. Fort de sa tradition d’excellence, et d’un enseignement innovant le Conservatoire transmet un répertoire de valeur et invite la création à travers les grands chorégraphes de notre temps.
Son ouverture sur le monde se caractérise par des partenariats avec d’autres grandes institutions comme Chaillot – Théâtre National de la danse ou le CND – Centre national de la danse, ainsi que de nombreuses écoles internationales partenaires. Les élèves du Conservatoire participent chaque année à de grands projets chorégraphiques, dans ses deux salles de spectacles et hors-les-murs qui font partie intégrante de la saison publique du Conservatoire de Paris.
 « L’identité-même du Conservatoire est de préparer des jeunes femmes et des jeunes hommes à être des interprètes-danseurs, dont le corps et l’esprit seront les plus disponibles et structurés possibles pour appréhender des écritures chorégraphiques classiques, néoclassiques et contemporaines diverses et variées. »

Cédric Andrieux, directeur des études chorégraphiques

Deux cycles de formation, deux cursus de premier cycle
Les études chorégraphiques sont réparties en deux cycles plus une année préparatoire. L’admission des élèves en premier cycle se fait par voie de concours et accepte les élèves âgés de 14 à 17 ans  pour la danse classique et entre 14 et 18 ans pour la danse contemporaine, au 1er octobre de l’année d’inscription.
Le premier cycle, en trois ans, donne lieu à l’obtention du Diplôme National Supérieur Professionnel de Danseur (DNSP) et s’attache à dispenser les bases techniques, indispensables à un danseur performant, tout en développant son potentiel artistique, ses connaissances intellectuelles, et la conscience de sa pratique. Un partenariat avec l’université Paris VIII permet d’obtenir une licence Art du spectacle chorégraphique conjointement avec le DNSP de danseur.
Le deuxième cycle, valant grade de Master, dispense, en deux ans, le diplôme « Danseur et interprète : répertoire et création » et réunit les cursus classiques et contemporains au sein de l’Ensemble Chorégraphique. Cet Ensemble permet aux étudiants d’appréhender le métier de danseur en situation professionnelle, dans toutes ces dimensions, sur scène, au Conservatoire et en tournée, sur des projets de médiation, recherche, et favorise des stages d’insertion professionnelle de trois à six mois intervenant en fin de Master.
L’ensemble du parcours proposé par la Direction des Etudes Chorégraphiques correspond donc à une formation complète, très exigeante, qui demande, outre la maîtrise approfondie de plusieurs techniques, d’avoir de grandes capacités de créativité et d’expression de soi, qui sont les conditions indispensables d’une insertion professionnelle réussie.