Soirée « Scénario et musique : approches croisées du récit »

Pour poser les jalons d'une pleine réussite professionnelle et artistique, le Conservatoire de Paris dispense un enseignement qui harmonise au mieux savoirs et savoir-faire. L'expérience de la scène est donc une partie essentielle de son projet pédagogique. Nous vous invitons à venir voir et entendre nos élèves, à les découvrir tout au long de cette programmation qui rythme la saison annuelle du Conservatoire.

Choisissez une date précise

ÉVÉNEMENTS
mardi 18 juin 2019 à 20h
Soirée « Scénario et musique : approches croisées du récit » La Fémis, Salle Renoir - Paris XVIIIe
Soirée « Scénario et musique : approches croisées du récit »

Cette soirée présente les œuvres réalisées dans le cadre de l’atelier de recherche-création « Approches croisées du récit » associant depuis 2017 des scénaristes diplômés de La Fémis et des compositeurs étudiants au Conservatoire de musique et de danse de Paris. Que signifie une forme, une structure, un genre, le déroulé du temps pour un scénariste ou pour un compositeur ? Comment le mode de production musical ou cinématographique peut-il influencer le travail de l’autre ? Comment penser une composition comme une narration, comment penser un scénario comme une forme musicale ? Pour se saisir de ces questions, trois scénaristes diplômés de la Fémis et trois compositeurs étudiant du Conservatoire ont travaillé ensemble en confrontant leurs conceptions, outils et pratiques du récit, afin de créer des objets artistiques en collaboration. Point d’aboutissement de ce travail, trois œuvres ou extraits d’œuvres, visuelles et sonores, seront présentés.
Avec les œuvres de Maël Bailly, Loïc Barrère, Rémi Bricout, Katell Guillou, Anne-Claire Jaulin et Alex Nante.
Atelier sous la direction de Frédéric Durieux, Philippe Lasry, Yves Thomas, Caroline San Martin et Barbara Turquier.

Programme / Distribution

20h : Introduction par Barbara Turquier
20h15 : Infiniment tomber de Katell Guillou et Maël Bailly
20h35 : Les adresses de Loïc Barrère et Remi Bricout
20h55 : Pour rester vivant d’Anne-Claire Jaulin et Alex Nante
21h15 : Echanges avec le public
21h35 : Cocktail

Présentation des projets

Infiniment tomber de Maël Bailly et Katell Guillou

Issu d’une réflexion sur le thème du vertige, Infiniment tomber est une tentative d’approche de cette sensation éminemment équivoque. Pendant plus d’un an, les auteurs ont suivi Quentin Folcher, élève acrobate à l’Académie Fratellini, dans sa pratique et sa recherche artistiques. Le film qui en découle, à travers le montage image d’une part, la partition pour ondes Martenot d’autre part, invite à éprouver ce moment de suspension où la gravité fléchit et où la peur du vide le dispute au désir de tomber.

Les adresses de Loïc Barrère et Rémi Bricout

En prenant la forme d’un récit en voix-off, Les adresses consiste à dépeindre des lieux où Loïc a vécu depuis sa naissance. En se libérant de l’impératif d’action de la dramaturgie classique, le projet questionne encore la représentation linéaire du temps quant au récit de soi. A travers l’usage de l'électroacoustique comme support musical, Les adresses pose des enjeux liés à la forme, à la mémoire, à la perception de motifs musicaux et au temps.

Pour rester vivant d’Anne-Claire Jaulin et Alex Nante

Pour rester vivant est un ensemble de trois pièces. Les parties se répondent comme les personnages. Elle, lui, l'enfant. Comme les deux pratiques, de la musique et du récit. Et dans ce rapport à soi et à l'autre, il s'agit d'exister ensemble, tout en ayant une existence propre. Avec Makeda Monnet (soprano), Malika Yessetova (violon), Léo Doumène  (harpe) et Antoine Ouvrard (piano).

Informations pratiques

L’atelier a été mené avec le soutien de l’équipe d’accueil SACRe et de l’IRIS « Création, cognition, société » (EHESS) au sein de l’Université PSL.

Réservation en ligne

< Retour à la liste

Haut de page