Journées d’études doctorales

Pour poser les jalons d'une pleine réussite professionnelle et artistique, le Conservatoire de Paris dispense un enseignement qui harmonise au mieux savoirs et savoir-faire. L'expérience de la scène est donc une partie essentielle de son projet pédagogique. Nous vous invitons à venir voir et entendre nos élèves, à les découvrir tout au long de cette programmation qui rythme la saison annuelle du Conservatoire.

Choisissez une date précise

SÉMINAIRES ET CONFÉRENCES Séminaire doctoral
vendredi 24 janvier 2014 à 10h
Journées d’études doctorales Université Paris-Sorbonne - Centre Cligancourt
Journées d’études doctorales

Phonographie et interprétation

Organisées conjointement par l’université Paris-Sorbonne et le Conservatoire de Paris, les journées d’études, ouvertes à tous, offrent aux élèves interprètes et compositeurs de 3e cycle supérieur un lieu d’échange, de ressources et d’expression pour nourrir leur recherche et présenter au public l’état d’avancement de leurs travaux.

Programme

Phonographie et interprétation

10h Quelles sont les questions spécifiques posées au chercheur par la phonographie ? par Laurent CUGNY, professeur à l'Université Paris-Sorbonne
Seront abordées : l'existence d'un régime phonographique au côté des régimes d'écriture et d'oralité ; l'histoire des technologies de l'enregistrement et des supports et leur influence sur la musique ; la science discographique.

14h L'interprète réinventé. La phonographie, une nouvelle approche de l'œuvre musicale ; enjeux et défis principaux pour l'interprète par Christophe ALVAREZ, doctorant, Université Sophia-Antipolis
Au cours des différentes étapes de sa technologie, la phonographie a pu modifier le comportement des interprètes. Culte de la perfection, tendance des interprètes à se familiariser avec les oeuvres par l'écoute d'enregistrements, caractère "définitif" d'une interprétation gravée, autant d'enjeux rencontrés dans la relation entre phonographie et interprétation.

14h30 Les enregistrements des pianistes du cercle schoenbergien et leur apport dans l'interprétation des œuvres pour piano de Nikos Skalkottas par Lorenda RAMOU, doctorante, Conservatoire de Paris - Université Paris-Sorbonne
Aucun document sonore provenant des pianistes qui ont collaboré avec Nikos Skalkottas n'est parvenu jusqu'à nous. Les enregistrements des pianistes du cercle schoenbergien des années 1930 deviennent ainsi la seule source d'information sonore à consulter sur les pratiques de l'époque qui imprègnent toute l'oeuvre de Skalkottas.

15h00 Pause

15h15 Carceri d'Invenzione IIb de Brian Ferneyhough ; l'interprétation du temps par Matteo CESARI, doctorant, Conservatoire de Paris - Université Paris-Sorbonne
Dans cette pièce pour flûte seule écrite en 1984, le compositeur exploite le temps d'une façon très complexe. L'analyse des enregistrements se concentrera sur la structure temporelle de cette pièce et la façon dont les différents interprètes ont réussi ou pas à dialoguer avec elle en respectant son extrême complexité

15h45 Une critique générale de la phonographie à partir d'un objet particulier : le jazz par Laurent CUGNY, professeur à l'Université Paris-Sorbonne
Le jazz a souvent été associé aux idées de liberté, d’inssaisissabilité, de volatilité, de proximité. Son lieu d’expression de prédilection serait ainsi la prestation en direct, en concert ou mieux encore, en club. À l’inverse, son enregistrement et sa restitution par le disque apparaissent souvent comme une fixation indue, un gel, aboutissant à une réification, une rigidification. On inventoriera quelques-unes des déclinaisons d’une critique appliquée à un objet particulier - le jazz - mais qui se pense généralement comme une critique globale de la phonographie.

16h15 Conclusion

Informations pratiques

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Centre Cligancourt de l'Université Paris-Sorbonne2 rue Francis de Croisset 75018 Paris

 

< Retour à la liste

Haut de page