Étudianse op. 4

Pour poser les jalons d'une pleine réussite professionnelle et artistique, le Conservatoire de Paris dispense un enseignement qui harmonise au mieux savoirs et savoir-faire. L'expérience de la scène est donc une partie essentielle de son projet pédagogique. Nous vous invitons à venir voir et entendre nos élèves, à les découvrir tout au long de cette programmation qui rythme la saison annuelle du Conservatoire.

Choisissez une date précise

Live
vendredi 17 juin 2016 à 09h58
Étudianse op. 4
Étudianse op. 4

“ Les soirées du parcours étuDiANSE sont l’occasion pour les danseurs d’approfondir le travail fondamental de l’interprétation. Traversée d’un double chemin : où il s’agit d’interpréter le « théâtre intérieur » du chorégraphe, tout en approfondissant l’interprétation de soi-même. Jeu de l’altérité, entre soi et l’Autre sur lequel s’origine, s’explore et se construit la créativité.

Classique ou contemporain, reprise de répertoire ou création, toujours un projet chorégraphique est une aventure singulière. Celle d’un face à face entre danseurs et chorégraphe, d’un dialogue très particulier se jouant au plan énergétique.

La dépense énergétique, propre à toute pratique corporelle, c’est le quotidien du danseur. Or pas de jeu, de maîtrise du geste, de qualité d’une intention gestuelle qui ne passe par la connaissance de ce flux si particulier duquel découlent toutes les couleurs de nos énergies, de nos actes : les émotions.

D’un discours sur l’art, le vivant, la nature ou l’humain, sur leurs thèmes de prédilection ou leur travail d’écriture chorégraphique, les artistes en arrivent toujours à parler… des humeurs (Olivia Grandville), des états d’âmes propres à une époque (Jirí Kylián) ou d’une poétique singulière (Thierry Malandain) ou du souffle et de l’écoute sensible de l’autre (Carl Knif).

Goûtons, de ces moments chorégraphiques, l’écriture de présence d’hommes et de femmes en mouvement. De ces présences dont l’événement intérieur est fait du nuancier d’intensifications et retraits de présence, d’émotions vibrantes et calmes, vivaces et retenues, déliant et nouant les tensions du corps, livrant leurs saveurs au cœur des mouvements de la danse. ”

Jean-Christophe Paré

Consulter le programme

Programme et distribution 

Elèves de la Direction des études chorégraphiques
Céline Talon, maître de ballet classique
Silvia Bidegain, maître de ballet contemporain

1/ Olivia Grandville, Reaction game (2016)
commande du Conservatoire de Paris
Musique : Steve Reich, Music for pieces of wood
Lumières : Yves Godin
Costumes : Cathy Garnier

2/ Thierry Malandain, La mort du cygne (2002)
Musique : Camille Saint-Saëns, Carnaval des animaux
Conception lumière : Jean-Claude Asquié
Costumes : Jorge Gallardo
Reconstruction : Giuseppe Chiaravo, Françoise Dubuc.
3/ Carl Knif, Lifelike (2016)
commande du Conservatoire de Paris
Musique : Janne Hast
Lumières : Jukka Huitila
Costumes : Cathy Garnier

 


Avec le soutien de la Fondation Cléo Thiberge Edrom sous l’égide de la Fondation de France

 

Réalisation 

Service audiovisuel du Conservatoire de Paris 
Frédéric Martin, réalisation
Assité de Véronique Carbel
Florent Ollivier, prise de son et mixage

< Retour à la liste

Haut de page