250e anniversaire d'Hélène de Montgeroult

Pour poser les jalons d'une pleine réussite professionnelle et artistique, le Conservatoire de Paris dispense un enseignement qui harmonise au mieux savoirs et savoir-faire. L'expérience de la scène est donc une partie essentielle de son projet pédagogique. Nous vous invitons à venir voir et entendre nos élèves, à les découvrir tout au long de cette programmation qui rythme la saison annuelle du Conservatoire.

Choisissez une date précise

SÉMINAIRES ET CONFÉRENCES
jeudi 4 décembre 2014 à 09h30
250e anniversaire d'Hélène de Montgeroult Conservatoire de Paris - Espace Maurice-Fleuret
250e anniversaire d'Hélène de Montgeroult

Compositrice, pianiste et pédagogue, Hélène de Montgeroult (1764-1836) fut la première femme à enseigner dans une classe d'hommes du Conservatoire de Paris dès sa fondation en 1795. Élève de Dussek et de Clementi, partenaire du violoniste Viotti, elle eut notamment comme élève Alexandre Boëly. Dans sa classe, nombreux furent les pianistes du Conservatoire à découvrir les œuvres de Jean-Sébastien Bach, Mozart et Haydn.

Excellente improvisatrice, elle joue dans les salons avant et après la Révolution, ses contemporains français l'élevant au rang de « meilleure pianiste de son temps ». Elle compose de nombreuses pièces pour piano dont le Cours complet pour l'enseignement du pianoforte reste son œuvre la plus monumentale (972 exercices et 114 études progressives).

Si sa biographie et son parcours artistique sont aujourd'hui connus en grande partie grâce aux travaux et publications de Jérôme Dorival (Hélène de Montgeroult, La Marquise et la Marseillaise, Symétrie, Lyon, 2006), il reste encore à découvrir sa musique, à l'interpréter, à explorer et à questionner ses compositions et son style, ainsi que les différents aspects de l'impact produit par son œuvre sur ses contemporains. Ces questions font l'objet de ces deux journées rassemblant et confrontant les travaux des élèves, des chercheurs et des artistes du Conservatoire autour de personnalités et spécialistes invités, avec la contribution des élèves du département de musique ancienne.

Image @ La Marquise de Montgeroult (1764-1836)

Programme

« Émergence de l’enseignement du pianoforte : les premiers modèles »

Modérateur : Jérôme Dorival

9h30
Florence Badol-Bertrand : « Quelle place pour une pianiste aristocrate dans un établissement révolutionnaire ? »

10h00
Jeanne Roudet : « Hélène de Montgeroult, pianiste et pédagogue »

10h30
Émile Jobin : « Hélène de Montgeroult, quel tempérament ! »

11h00
Pause

11h15
Adrienne Martin : « La Sonate pour pianoforte, un genre apprécié par les contemporains français d’Hélène de Montgeroult »

11h45
Marina Chiche : « Influence des maîtres français sur l'écriture du Concerto pour violon de Beethoven »

14h à 17h
Master-classe de pianoforte de Marcia Hadjimarkos
(Piano Erard 1802 facsimile Christopher Clarke, prêt du Musée de la musique)
Présentation du pianoforte par Thierry Maniguet (Conservateur au Musée de la musique)

Avec : Hyun-Young Choi ; Madoka Fumaki  ; Chia-Yu Hsu ; Eléonore Luciani  ; Zijun Wang
Programme : Sonate op.1 n°2 ; Sonate op. 1 n° 3  ; Etudes n°19, n°37, n°89, n°104 et n°111

18h
Concert

Première partie : élèves de la master-classe
Hyun-Young Choi ; Madoka Fumaki  ; Chia-Yu Hsu ; Eléonore Luciani  ; Zijun Wang
Programme : Sonate op.1 n°2 ; Sonate op. 1 n° 3  ; Etudes n°19, n°37, n°89, n°104 et n°111

Deuxième partie : Marcia Hadjimarkos, fac-simile du piano-forte en forme de clavecin du aux Érard Frères, 1802, de Christopher Clarke
Programme : Ambroisine BRÉ, mezzo-soprano

Hélène de Montgeroult
Six Nocturnes à voix seule avec accompagnement de pianoforte, paroles tirées des poèmes de Pietro Métastasio, Opus 6, 1807
- "Dormia sul margine"
- "Non so dir se sono amante"
- "Se il morir fosse mi a pena"
- "Quel russelletto"
- Se so lontano dal moi diletto"
- "Ad alto laccio"

Hyacinthe Jadin
Sonate en do dièse mineur, Opus 4 no. 3, 1796
Allegro moderato - Adagio - Rondo Allegretto

Hélène de Montgeroult
Du Cours Complet pour l'enseignement du Forte Piano, vers 1812
Étude 26, Pour bien exprimer le chant d'une batterie par trois
Étude 63, Pour les notes pointées
Étude 11, Dans le style des anciens auteurs
Étude 8, Pour mesurer les valeurs sur une batterie par trois

Distribution

Sous la responsabilité de Florence Badol-Bertrand, Jérôme Dorival

Organisé par le Département musicologie et analyse avec la contribution des élèves du Département de musique ancienne

Informations pratiques

Entrée libre dans la limite des places disponibles

< Retour à la liste

Haut de page