Actualités

Retour à la liste

mardi 22 octobre 2019

Rentrée AIMS

Rentrée AIMS

Le compositeur Maël Bailly est le nouvel artiste AIMS (Artiste intervenant en milieu scolaire) du Conservatoire de Paris pour 2019-20. Sélectionné en juin pour suivre cette formation commune aux 5 écoles d’art parisiennes (Beaux-Arts de Paris, Ecole nationale des Arts décoratifs, Conservatoire national supérieur d’art dramatique et Fémis, Conservatoire de Paris), il vient de s’installer à l’école Lily Boulanger de Saint-Denis pour y mener son projet jusqu’à juin avec une classe de CM1.
Il succède à Guillaume Hermen, Benjamin Soistier, Camille Le Mézo et Samuel Débias, qui ont tous obtenus au Conservatoire leur diplôme avec mention très bien après la soutenance de leur mémoire.

Voici comment Maël présente son projet :

L’invention musicale comme prolongement l’écoute.
Le sens de notre travail sera de faire ressentir aux enfants comment cette tension qu’est l’écoute, quand on la prolonge, conduit à l’invention musicale.

1/ L’écoute

Un premier axe de l’année sera concentré sur ce geste d’écoute. Nous verrons que l’oreille, comme un muscle, devient plus forte et plus sensible quand on l’entraîne.
Nous écouterons donc beaucoup, et aiguiserons à chaque fois notre écoute. Nous partirons des sons d’instruments ou d’objet sonores, apporté en classe, pour aller vers les œuvres.

2/ L’improvisation libre

Nous verrons comment l’improvisation musicale permet non seulement d’inventer ensemble, et spontanément, de la musique, mais est aussi un chemin d’apprivoisement de la liberté. L’idée est la suivante : l’art est un endroit de l’activité humaine ou on a plus de liberté que d’habitude.

3/ La réappropriation

Nous verrons que les grandes œuvres emblématique du répertoire font partit d’un commun, qu’elles appartiennent à tout le monde. On peut donc librement se les réapproprier, de n’importe quelle manière, et d’une manière qui peut être aussi piquante, satirique.
L’idée est que pour bien se moquer des œuvres, il faut les connaître, et que pour les connaître, il faut les aimer.
Le boléro de Ravel pourrait être un terrain de jeu privilégié.

En savoir plus sur la formation AIMS

L’actualité recrutement 2019-20
Le film réalisé par Pauline de Chassey sur le programme.

Haut de page