Actualités

Retour à la liste

samedi 25 mars 2017

Année France - Colombie

Année France - Colombie

L’Amérique Latine constitue désormais l’un des axes stratégiques du Conservatoire car ce continent a développé une approche novatrice pédagogique de la musique à travers des projets éducatifs destinés à favoriser l’intégration d’enfants et de familles défavorisés ou, comme c’est le cas en Colombie, oeuvrant à la réconciliation entre les populations déchirées par la guerre civile. A ce titre, la saison culturelle croisée organisée entre la France et la Colombie fournit une magnifique opportunité au Conservatoire pour nouer de nouveaux partenariats, notamment auprès de la Fondation nationale Batuta, organisation socio-culturelle présente sur tout le territoire colombien, tout comme le Conservatoire de musique de l’Université nationale de Colombie, établissement d’enseignement supérieur. La Fondation Batuta travaille avec quelque 45 000 enfants et s’attache en particulier à jouer un rôle dans la réconciliation de la société colombienne.

Les instruments à vent sont, avec le chant, au cœur de la pratique musicale : on compte notamment  700 orchestres d’harmonie à travers le pays.  Pour cette raison, et compte tenu du désir de développer davantage les pratiques de l’improvisation et de la musique contemporaine, deux instrumentistes à vent du Conservatoire se rendront à Bogota ce printemps.

En mars, le professeur de tuba et de lecture à vue Gérard Buquet donnera des cours de tuba et de musique de chambre centrés sur les techniques de jeu et les répertoires contemporains auprès d’élèves de la Fondation Batuta et du Conservatoire national. Il clôturera son séjour par un concert d’œuvres de Berio et de Kagel le 27 mars à l’Auditorium Olav Roots du Conservatoire. Il est également invité à donner des ateliers portant sur l’élargissement des répertoires et la direction d’ensemble au congrès annuel d’Asodibandas, association regroupant les 700 orchestres d’harmonie du pays.

Quant au flûtiste Samuel Bricault, élève en 3e cycle, il s’attachera en avril et en mai à initier les jeunes musiciens du Conservatoire national et de Batuta aux pratiques de l’improvisation et aux techniques de jeu de la flûte, et jouera en soliste avec l’Orchestre Metropolitain de Batuta le 3 mai au Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo. Il passera une semaine en résidence à l’école de musique Lucho Bermúdez inaugurée à Carmen de Bolivar en 2014. Ce village, près de Cartagena, a été le site d’importants massacres et, à ce titre, les activités musicales y jouent un rôle clé dans le processus de reconstruction.

Haut de page