Actualités

Retour à la liste

jeudi 5 décembre 2013

100 ans de la musique médiévale en 78 tours

Les enregistrements du label Victor (1913-1915) : quel son du Moyen Âge ?

100 ans de la musique médiévale en 78 tours

L’invention de l’enregistrement sonore à la fin du XIXe siècle bouleversa le rapport des hommes à la musique d’un passé très lointain et jusqu’alors connue par un petit nombre d’initiés. En 1913, puis en 1915, la firme américaine Victor commercialisa cinq disques 78 tours rassemblant une dizaine d’œuvres du Moyen Âge destinées à illustrer un manuel d’éducation musicale à succès, What we hear in music d’Anne Faulkner, qui connut douze éditions révisées entre 1913 et 1943. La discographie médiévale était née.

Parmi les œuvres choisies, sept chansons profanes des XIIIe et XIVe siècles furent interprétées par des chanteurs lyriques accompagnés d’un petit ensemble instrumental selon une esthétique héritée du XIXe siècle. Les arrangements harmoniques des pièces, monodiques dans les sources médiévales, provenaient essentiellement des Echos du temps passé, recueils pour voix et piano publiés au milieu du XIXe siècle par le bibliothécaire du Conservatoire de Paris, Jean-Baptiste Weckerlin.

Ces enregistrements sont un précieux témoignage de l’image sonore du Moyen Âge à l’aube du XXe siècle. Aussi les problématiques soulevées par ce centenaire dépassent-elles le cadre de la période médiévale. Au cour de cette journée d’étude, spécialistes des enregistrements, musicologues et interprètes évoqueront notamment : les limites des procédés techniques de prise et de restitution du son en 78 tours ; l’état de l’historiographie de la musique médiévale au début du XXe siècle qui présida à la sélection d’un ensemble de pièces médiévales représentatives ; l’usage du disque 78 tours pour la diffusion de l’histoire de la musique auprès d’un large public.

Le dialogue entre Moyen Âge et période contemporaine sera également illustré musicalement. La diffusion d’enregistrements en 78 tours et des moments musicaux interprétés par les élèves du Conservatoire feront entendre des chansons médiévales extraites des recueils harmonisés pour voix et piano aux XIXe et XXe siècles, tandis que des versions monodiques, conformes à l’état actuel des connaissances historiques, seront proposées par une étudiante du Master Pro médiéval de l’Université Paris-Sorbonne.

Journée d’étude organisée par Isabelle Ragnard (professeur d’histoire de la musique du Moyen Âge et de la Renaissance)
Département de musicologie et analyse
Jeudi 12 décembre 2013 de 9h30 à 18h
Conservatoire de Paris, Salon Vinteuil

Consulter le programme :  Journée d’étude — Centenaire de la musique médiévale en 78 tours

 

-> Revoir toutes l'actualité de la recherche

Haut de page