Émilie Delorme

Née à Villeurbanne en 1975, Émilie Delorme obtient un diplôme d’ingénieure civile des Mines en parallèle de ses études au conservatoire à Nancy qu’elle complète ensuite par un troisième cycle en Gestion des institutions culturelles (ISMC) tout en travaillant au sein de l’agence parisienne IMG Artists. Elle rejoint les équipes du Festival d’Aix-en-Provence en septembre 2000 au service production, puis est engagée au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles en octobre 2003 afin de travailler au planning artistique. Au cours de ces années, elle est en charge de nombreuses productions et tournées, mettant l’accent sur les créations contemporaines et les projets atypiques et accompagne notamment des artistes comme Klaus Michael Grüber, Luc Bondy, Pina Bausch, Pierre Boulez, Robert Lepage, Robert Carsen, Anne-Teresa de Keersmaker, Deborah Warner, Philippe Boesmans, Kazushi Ono, Toshio Hosokawa, Trisha Brown, …
Dès sa nomination, Bernard Foccroulle l’appelle à Aix-en-Provence et lui confie en 2009 la direction de l’Académie du Festival. Émilie Delorme la développe en un centre de perfectionnement vocal et instrumental de référence, un atelier de réflexion, d’expérimentation et de création d’opéra et de formes innovantes, et un lieu de développement professionnel pour les jeunes artistes. Des activités pluridisciplinaires, interculturelles, de création et de médiation sont mises en places sur l’ensemble de ses programmes.
Elle collabore avec Bernard Foccroulle pour la création du réseau d’académies d’opéra enoa (European Network of Opera Academies), réseau qu’elle dirige depuis 2011. Depuis 2010, elle travaille activement au développement des activités du Festival avec les pays du Bassin Méditerranéen, qui se sont concrétisées notamment par la création du réseau Medinea (MEDiterranean INcubator of Emerging Artists) et la création de l’opéra Kalila wa Dimna en 2016. Elle dirige l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée depuis son intégration à l’académie en 2014, programme le Festival Aix en Juin et les projets artistiques liées aux actions de médiation du Festival.
Durant les onze années de collaboration avec Bernard Foccroulle puis avec Pierre Audi, elle a contribué fortement, au sein du comité de direction, à faire du Festival d’Aix un projet combinant une recherche de l’excellence artistique basée sur la création au sens large, avec une volonté affirmée de partage et de transmission et à le poser comme un laboratoire de l’opéra du XXIe siècle.
Ses expertises sur l’insertion professionnelle, la coopération internationale et le dialogue interculturel l’amènent à intervenir dans de nombreuses conférences et rencontres professionnelles.

Parallèlement, elle participe depuis 2001 à l’organisation du Festival de Salon-de-Provence (anciennement Musique à l’Emperi), dont elle est devenue en 2013, à la demande des directeurs artistiques Eric Le Sage, Paul Meyer et Emmanuel Pahud, la présidente. Elle est également secrétaire générale du GMEM, Centre National de Création Musicale à Marseille depuis 2012.

Mise à jour 09/12/2019

Haut de page