CREC et archives

Le Centre de Recherche et d'Edition (CREC)

Avec le programme d’édition lancé à l’occasion de son bicentenaire en 1995, puis la création du « Centre de recherche et d’édition du Conservatoire » (CREC) en 1997, le Conservatoire a renoué avec une politique d’édition instaurée dès les premières années de son existence. Il conçoit, réalise et diffuse des produits originaux qui contribuent au rayonnement de sa pédagogie et à la promotion de ses artistes.

Destiné à valoriser le Conservatoire d’hier et d’aujourd’hui dans sa dimension patrimoniale de lieu où la musique se joue, se crée et se « réfléchit », le CREC pérennise le résultat de cette pratique, de cette création et de cette réflexion par leur édition sur des supports variés (documents imprimés, CDs, vidéos, DVDs), coordonne des projets de recherche, et participe à l’organisation de colloques et d’expositions ainsi qu’aux publications qui s’ensuivent (actes, catalogues).
 
Ces différentes productions, qui pour la plupart participent à l’aide à l’insertion professionnelle des jeunes chercheurs, instrumentistes, chanteurs et danseurs du cycle de perfectionnement, sont toutes consultables à la Médiathèque Hector Berlioz. Pour celles qui sont en vente, on peut se les procurer, selon, soit au CREC, soit dans les librairies spécialisées, soit auprès des éditeurs mentionnés.
 
L’intégration du Centre des archives au sein du CREC en 2001 témoigne de la volonté de mettre davantage en valeur les archives du Conservatoire, précieuse mémoire de sa brillante histoire, en favorisant à la fois des sujets de recherche sur le fonds pédagogique, et l’élaboration d’inventaires et bases de données. 

Remonter

Le Centre des archives

Les archives sont le reflet de l’histoire du Conservatoire, dans son aspect institutionnel comme pédagogique.

Le centre des archives a vocation à conserver les documents produits par l’activité des services, quel que soit leur support, ainsi que ceux reçus par dons et legs.

Les archives sont versées périodiquement aux Archives Nationales. Les fonds issus du Conservatoire se trouvent donc soit sur place, soit dans un des deux centres des Archives Nationales.

Au Conservatoire, se trouvent :

Un exemplaire des instruments de recherche dans les fonds conservés aux Archives nationale à Paris, à savoir :

  • Pour la sous-série AJ37 (cette sous-série, constituée des versements du Conservatoire, couvre la période 1784-1965) : 
    • Un inventaire 1784-1925 (AJ37 1 à 375)
    • Un répertoire 1926-1965 (AJ37 376 à 695)

  • Pour la sous-série F21 (sous série, constituée des versements de l'administration des Beaux-Arts, couvre la période 1795-190) : 
    • Un répertoire An II-1937
    • Un exemplaire des instruments de recherche dans les fonds conservés aux Archives nationales à Fontainebleau, à savoir un répertoire numérique détaillé des versements n°89.0539, 89.0565 et 2006.0630

Toutes les archives, sauf quelques cartons, à partir des années 1960, ainsi que certains documents anciens :

  • documents administratifs
  • documents pédagogiques
  • registres d’inscription des élèves depuis 1920
  • fichier des élèves depuis 1896
  • registre des professeurs depuis 1822fonds iconographique : photographies de classe en particulier (1920-1990)
  • archives audiovisuelles

Le fonds est partiellement trié, on peut consulter sur place les répertoires dactylographiés ou les bases de données informatiques.

Le service de archives posséde quelques dossiers documentaires sur différents aspects de la vie du Conservatoire, ainsi que les travaux dont les chercheurs ont l’amabilité de laisser une copie au Conservatoire.

Les demandes de recherche par correspondance (courrier électronique et postal) sont traitées prioritairement. Il est aussi possible de consulter sur place, sur rendez-vous.

La communication des archives du Conservatoire se fait dans le cadre défini par les textes législatifs et réglementaires en vigueur. Les délais de communication des archives publiques sont définis par les articles L. 213-1 et 213-2 du Code du patrimoine, modifiés par la loi n° 2008-696 du 15 juillet 2008.
Lorsque le délai de libre communicabilité d'un document ou d'un dossier n'est pas atteint, celui-ci peut néanmoins être communiqué selon la procédure dite de dérogation prévue par l'article L. 213-3 du Code du patrimoine.

Pour la procédure de dérogation, il convient de se renseigner auprès du centre qui possède les documents :

  • Archives Nationales - site de Paris pour les sous-séries AJ37 et F21, c’est-à-dire les documents datant de 1784 à 1965 environ.
  • Archives Nationales - site de Fontainebleau pour les versements n°89.0539, 89.0565 et 2006.0630, c’est-à-dire certains documents des années 1943-1993.
  • Conservatoire National Supérieur de la Musique et de Danse de Paris pour la plupart des archives postérieures à 1960.

Haut de page

Contact

Centre d’Accueil et de Recherche des Archives Nationales

60 rue des Francs-Bourgeois
75 003 PARIS
Téléphone +33 (0)1 40 27 64 19

Envoyer un mail 

Site Internet

Centre des Archives Nationales - site de Fontainebleau

2 rue des Archives
77 300 Fontainebleau
Téléphone +33 (0)1 64 31 73 00

Envoyer un mail

Site Internet