La recherche

De longue date, élèves et enseignants du Conservatoire de Paris ont entretenu des liens étroits avec la recherche, bien souvent sous forme non académique et sans en avoir expressément conscience tant elle est indissociable de toute véritable pratique artistique.

Renforcée par les nécessités de la mise en œuvre du processus de Bologne ou schéma LMD (Licence-Master-Doctorat), la démarche du chercheur se mêle aujourd’hui à l’ensemble des parcours d’études comme aux activités des enseignants, en musique comme en danse, chez les théoriciens et pédagogues toujours mais aussi – et c’est là un trait nouveau - chez les créateurs et « re-créateurs », qu’ils soient compositeurs, interprètes, issus des métiers de l’écriture ou des métiers du son…  

S’appuyant sur un ensemble de ressources intra-muros exceptionnel, la recherche en art qui prend forme aujourd’hui au Conservatoire de Paris propose un chemin singulier sur lequel s’appuient en son sein comme hors les murs de nombreux parcours croisés et de fertiles échanges entre institutions spécialisées : ainsi, la récente ouverture du 3e cycle supérieur de recherche aux interprètes, en partenariat avec l’université Paris Sorbonne, et plus récemment encore aux compositeurs avec l’université Paris-Sciences et Lettres (PSL*) en collaboration avec l’Ecole normale supérieure, le Conservatoire d’art dramatique et les Ecoles nationales supérieures des beaux arts et des arts décoratifs de Paris démontrent - s’il en était besoin - l’opportunité unique que représente le Conservatoire en matière de recherche en art, aux côtés de l’université… et non en opposition avec elle.

Egalement présent dans maints colloques ou forums internationaux axés sur la recherche artistique, le Conservatoire fait largement entendre sa voix au travers des témoignages de ses élèves de 3e cycle supérieur ou de ses pédagogues engagés dans un projet de recherche notoire.

Enfin, à l’instar de la programmation artistique proprement dite qui en est le reflet, journées d’études, conférences et séminaires de recherche fleurissent au Conservatoire où se croisent compositeurs, chorégraphes, interprètes, musicologues, pédagogues…  pour offrir le visage transdisciplinaire d’une recherche nouvellement dynamisée.

Haut de page