Philippe Aïche

Philippe AICHE est né à Antony. A l'age de huit ans, il commence l'étude de la musique au conservatoire de sa ville natale.Après avoir obtenu une médaille d'or au Conservatoire National de Région de Versailles dans la classe d'Antoine Goulard, il entre au C.N.S.M de Paris en 1979 dans la classe de Christian Ferras pour le violon et de Jean Hubeau pour la  musique de chambre. Parallèlement à ses études instrumentales il suit les cours d’harmonie et de contrepoint au CNSM de Paris dans les classes de Roger Boutry et Jean-paul Holstein. En 1983, il obtient un premier prix de violon et de musique de chambre, qui  lui  permettent  de  poursuivre le cycle de perfectionnement de violon chez Michèle Auclair et de musique de  chambre chez  Jean Mouillère puis Roland  Pidoux. Il a participé à de nombreuses "master class" et reçu les conseils de grands maîtres tels que Salvatore Accardo, Menahem Pressler, les membres du Quatuor Amadeus, Janos Starker.En 1985, il entre comme violoniste a l'Orchestre de Paris ou il est actuellement  premier violon solo ce qui lui a permis de jouer sous la direction des plus grands chefs (Solti, Giulini, Bernstein, Maazel, Sawallisch, Jochum etc... Parallèlement, il se produit régulièrement en soliste en France et à l'étranger (Allemagne, Italie, Suisse, Roumanie, USA) et notamment avec l'Orchestre de Paris,  l'Orchestre de Picardie, l’Orchestre de chambre d’Auvergne et sous la direction de chefs tels que Louis Langrée, Klaus-Peter Flor, Semyon Bychkov, Yutaka Sado, Josep Pons, Lorin Maazel. Il a créé en février 1997 le deuxième concerto pour violon  de Eric Tanguy dont il est le dédicataire avec l’Orchestre de Paris sous la direction de Semyon Bychkov.Il est lauréat des Concours Internationaux de violon "Tibor Varga" (Sion) et "Lipizer" (Italie) et des Concours Internationaux de musique de chambre de Florence (Italie) et de Melbourne (Australie) avec le quatuor Kandinsky.Très tôt il s’est intéressé à la direction d’orchestre. Il a dirigé de nombreux ensembles qui lui ont permis d’aborder un répertoire très diversifié allant de la petite formation (Pierrot Lunaire de A. Schönberg, Histoire du Soldat et Ebony Concerto de Igor Stravinsky, le Bal Masqué de F. Poulenc etc.) jusqu’à l’orchestre symphonique (Symphonies de Beethoven, Schubert, Mozart etc…). En 2001, l’Orchestre de Paris lui a donné la chance de pouvoir diriger la 9ème symphonie de Beethoven à l’occasion de la fête de la musique dans les jardins de l’Hôtel Matignon à Paris.En juillet 2007 l’Orchestre de Paris lui a confié la direction d’un concert au Théâtre du Châtelet consacré à des musiques de films (John Williams…).En novembre 2009 il remplace à la dernière minute  Jean Deroyer, souffrant, pour la finale du Concours Rostropovitch.En 2011l’Orchestre de Paris lui a confié plusieurs concerts pour les jeunes et une série de concert JMF consacrée à Léonard Bernstein.Il a également été l'invité de l'Orchestre de Cannes et de l'Orchestre des Pays de la Loire.Il est depuis 2011 directeur artistique de l'Orchestre des Lauréats des Conservatoires (OLC).Philippe Aïche est Officier des Arts et Lettres.

Haut de page