Angélique Charlopain

Elle a joué avec l'orchestre de la Garde Républicaine à la Maison de la Radio à Paris, l'orchestre Européen sous la direction de Christian Floréas, l'ensemble orchestral de Normandie sous la direction de Jean-Pierre Berlingen en compagnie de Tedi Papavrami, avec l'Orchestre de St Etienne au théâtre de St Etienne.

Elle remporte le Prix d'honneur du concours du Royaume de la Musique en 1992 puis le premier prix, en 1993, du concours de Touraine. En 2003, elle remporte le premier prix du concours international de cordes d'Epernay.

Elle se produit régulièrement dans de nombreux festivals (Schiermonnikoog (Hollande), Pontlevoy, Musicacité, Musique en Graves, Festival des Abbayes, Festival le cœur en musiques en Ardèche, Festival de Dinard, les Musicales de St Croix en Jarez, les Musicales de Normandie, le festival d'Automne de Chartres ,les Mardis du Conservatoire de la Roche sur Yon, le festival de Gjirokaster en Albanie, Musique en Fronsadais, Concerts Jeunes Talents…), aux côtés de musiciens tels que Tedi Papavrami, Alexandre Brussilovsky, Yuri Gandelsmann, Leonid Gorokov, Christoph Schiller, Marcio Carneiro, Nobuko Imai…

Elle joue devant Yehudi Menuhin à Bordeaux et travaille avec Gérard Poulet, Franco Gulli, Maya Glézarova et Boris Garlitsky.

En 2003 elle obtient le premier prix au CNR de Versailles dans la classe d'Alexandre Brussilovsky ainsi qu'un premier prix de perfectionnement en 2004.

En 2007, elle obtient son Premier Prix de violon à l'unanimité avec les félicitations du jury, ainsi que le Diplôme de Formation Supérieure, au CNSM de Lyon dans la classe de Marianne Piketty.

En 2009 , elle rentre en perfectionnement dans la classe de Tedi Papavrami au conservatoire de Genève et en 2010 dans la classe de quatuor de Marc Coppey au CNSM de Paris. Elle forme depuis 2010 le Trio Thais avec le violoncelliste Jonathan Grimbert-Barre et le pianiste Tristan Pfaff ainsi que le quatuor Sospiri. Elle joue depuis cinq ans sur un violon moderne du luthier Christian Bayon.

Haut de page