Administrative Formalities

Frais de scolarité

Les candidats ayant réussi le concours donc admis, sont convoqués individuellement en septembre ou octobre juste avant la rentrée universitaire, pour les formalités d'inscription et d'affiliation à la sécurité sociale.
Ils acquittent un droit de scolarité fixé, pour 2016/2017, à 500 euros et 215 euros pour la sécurité sociale étudiante.

Couverture sociale

  • Elle est obligatoire quel que soit l'âge ou la nationalité de l'élève et doit être valide du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante.
  • Les élèves de moins de 16 ans sont en principe ayants droit de leurs parents si ceux-ci exercent une activité rémunérée sur le territoire français.
  • Entre 16 et 19 ans, les élèves sont en principe affiliés à la sécurité sociale étudiante en tant qu’ayants droit autonomes.
  • Les élèves entre 20 et 28 ans relèvent a priori de la sécurité sociale étudiante.
  • Les élèves de plus de 28 ans devront, s'ils ne peuvent justifier eux-mêmes ou leur conjoint, d'une activité régulièrement rémunérée sur le territoire français, effectuer une demande de couverture médicale universelle (CMU) auprès de la Caisse Primaire d' Assurance Maladie (CPAM) la plus proche de leur domicile.

L’adhésion à une mutuelle étudiante, facultative, permet, en plus de prestations complémentaires, d’assurer la couverture de risques de responsabilité civile (en cas d’accident causé à autrui). Accident scolaire : tout élève accidenté à la classe ou dans les locaux du Conservatoire doit immédiatement en informer l’administration afin, le cas échéant, de faire établir une déclaration d’accident scolaire. En cas de difficulté, contacter la sous-direction des affaires scolaires bureau C158 et C160.

Visite médicale

Une visite médicale effectuée par le service inter-universitaire de médecine de prévention est obligatoire à l'entrée dans l'enseignement supérieur.

Candidat étranger : Visa

A – Ressortissants de l’Union Européenne, de l’Islande, de la Norvège, de la Confédération Helvétique, du Liechtenstein et des principautés d’Andorre, de Monaco, de San Marin

Ces ressortissants sont dispensés de visa. Ils peuvent séjourner en France sur simple présentation d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité, sans limitation de durée. Il ne sont plus tenus de détenir un titre de séjour. Un titre de séjour peut cependant leur être délivré, sous réserve d’absence de menace pour l’ordre public. Ce document leur sera utile pour différentes démarches telles que l’ouverture d’un compte bancaire, la sollicitation d’aides au logement ou pour exercer une activité professionnelle.

B – Ressortissants de tous pays autres que ceux mentionnés en A

I – Avant votre départ pour la France – au moins trois mois avant la date de départ envisagée

a - Vous venez passer un concours et la date de début des cours au Conservatoire vous permet, en cas de réussite, de rentrer dans votre pays : vous pouvez vous rendre en France avec un visa touristique.
En cas d’admission au concours vous devrez, pour revenir étudier en France, avoir obtenu :

  • un visa long séjour, mention « étudiant »

ou

  • un visa long séjour, valant titre de séjour, mention « étudiant » s’il s’agit de votre premier séjour en France.

b -  Vous venez passer un concours et le début de vos cours suit immédiatement votre admission au Conservatoire (candidats aux concours d’admission en 3ème cycle  notamment) ou il ne vous est pas possible de retourner dans votre pays et d’obtenir votre visa entre les épreuves du concours et le moment où, en cas de réussite, vous devrez débuter vos cours :

  • vous devez avoir obtenu le visa de court séjour, mention « concours études » + attestation de réussite (valable trois mois). Seul le visa de court séjour, mention « concours études » vous permet, en cas d’admission, d’effectuer vos démarches en vue de l’obtention de la carte de séjour sans retourner dans votre pays.
  • vous devez vous renseigner sur les conditions d’obtention de ces visas auprès du consulat de France de votre pays d’origine. L’un de ces visas est obligatoire pour tout séjour d’une durée supérieure à trois mois.

ATTENTION : Un visa touristique ne vous permet pas de régulariser votre situation une fois que vous êtes en France.

II - Dans les trois mois qui suivent votre arrivée en France

Vous devez solliciter, quelle que soit votre nationalité,

  • une carte de séjour portant la mention « étudiant » si vous possédez un visa long séjour, mention « étudiant »

ou

  • un titre de séjour, si vous possédez un visa long séjour, valant titre de séjour, mention « étudiant », (ce titre de séjour sera apposé sur votre passeport ). Le consulat de France vous remettra avant votre départ pour la France, un formulaire de « demande d’attestation OFII ».

Pour obtenir  la carte de séjour ou le titre de séjour correspondant à votre visa, vous devez vous rendre  directement :

  • si vous habitez Paris et selon la période de l’année,
    • de début septembre à la fin novembre auprès de la Cité Internationale Universitaire – Maison Internationale – 17 - boulevard Jourdan - 75014 Paris / Guichet OFII pour les étudiants qui possèdent un visa long séjour, valant titre de séjour, mention « étudiant.»
    • à partir de la fin novembre auprès du centre de réception des étudiants étrangers de la préfecture de police : 92, boulevard Ney, 75018 Paris - M° Porte de Clignancourt ou pour les étudiants qui possèdent un visa long séjour, valant titre de séjour, mention « étudiant.» envoyer le formulaire « demande d’attestation OFII » à l’adresse suivante : OFII - 48 rue de la Roquette - 75011 PARIS - M° Bastille
  • Si vous n’habitez pas Paris et possédez un visa long séjour, valant titre de séjour, mention « étudiant.», vous devez appliquer la procédure indiquée par le consulat de France avant votre départ et envoyer votre dossier complet à l’antenne de l’OFII dont relève votre domicile.
  • Si vous habitez en banlieue et possédez un visa long séjour « étudiant », dans l’un des départements suivants : 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95  auprès de la préfecture de votre département

Préfecture de la Seine et Marne (Melun 77)
01.64.71.77.77.  

Préfecture des Yvelines (Versailles 78)
01.39.49.78.00.

Préfecture de l'Essonne (Evry 91)
01.69.91.91.91.

Préfecture des Hauts-de-Seine (Nanterre 92)
01.40.97.20.00.

Préfecture de la Seine-Saint-Denis (Bobigny 93)
01.41.60.60.60.

Préfecture du Val de Marne (Créteil 94)
01.49.56.60.00.

Préfecture du Val-d'Oise (Cergy-Pontoise 95)
01.34.25.25.25. 

  • Si vous habitez dans un autre département auprès du commissariat le plus proche de votre domicile (ou de la sous-préfecture ou de la préfecture).

NUMEROS UTILES :
Préfecture de Police : + 33 1 58 80 80 58
Office Français de l’Immigration et de l’Intégration – OFII : + 33 1 53 69 53 70

To Top

Contacts