News

Retour à la liste

lundi 5 février 2018

Nouveau cursus de 2e cycle « Métiers de la scène chorégraphique »

4 Questions à Jean-Christophe Paré, directeur des études chorégraphiques.

Nouveau cursus de 2e cycle « Métiers de la scène chorégraphique »

Les inscriptions au concours d’entrée en 2e cycle supérieur du diplôme « Métiers de la scène chorégraphique », ont lieu entre le 1er mars et le 31 mars 2018. D’une durée de deux ans, cette nouvelle formation en danse est destinée aux danseur(se)s recherchant la consolidation de leur parcours professionnel par une expérience artistique approfondie de la scène intégrant l’étude et la pratique des œuvres et des écritures chorégraphiques. Explications avec Jean-Christophe Paré, directeur des études chorégraphiques.

Pourquoi cette nouvelle formation au sein du Conservatoire de Paris ?

Lorsqu’on observe l’éventail des formations supérieures de danse en France, essentiellement centrées sur l’interprétation, on constate de réels manques à combler.  En effet, les 1er cycles supérieurs (DNSP) centrés exclusivement  sur l’interprétation ne répondent que partiellement aux besoins repérés dans le milieu chorégraphique professionnel. Le Conservatoire a une belle mission à entreprendre sur ce plan. L’objectif de ce 2e cycle en danse est d’aider les jeunes à accéder à de nouveaux seuils d’expérience artistique. Il s’agit d’apporter des réponses pour mieux les préparer aux diverses activités identifiées comme étant celles de la scène chorégraphique actuelle.  Le métier d’artiste chorégraphique au 21e siècle devient un parcours à facettes multiples. C’est la capacité de chacun à inventer ou réinventer son cheminement à travers les rôles qu’il endosse successivement et parfois simultanément au fil de la carrière qui prévaut aujourd’hui.
L’autre aspect déterminant dans la création du 2e cycle, c’est qu’il va permettre de situer les élèves à un tout autre palier d’expérience. Au-delà d’une pratique chorégraphique de haut niveau, il s’agit aussi de créer les conditions de développement d’une pensée critique sur les pratiques de création et de transmission, dans l’art chorégraphique et l’art en général.

Que peut-on attendre d’un enseignement axé sur les projets de création et l’étude des répertoires ?

Le développement de la créativité passe par la connaissance de sa culture, l’histoire des œuvres, leurs contextes, leurs processus de création. Pour un artiste, savoir comment s’est déployée une imagination créative dans le passé ou plus récemment, aide à comprendre comment construire la sienne d’aujourd’hui. L’invention, l’éclosion et la façon dont ont perduré certaines œuvres pour devenir des objets référents, ces trois aspects contiennent à eux seuls la plupart des questionnements des artistes. Ajoutons la dimension biographique et le dialogue entre les arts et nous dessinons ainsi les grands axes d’étude du 2e cycle. Plus fondamentalement, il s’agit d’approfondir la lecture et l’écriture des objets de l’art chorégraphique. La matière du geste ne doit pas être simplement visible, elle doit être lisible.

À qui s’adresse cette formation ?

La réalité du terrain dans le monde de la danse, c’est qu’il n’y a pas de production d’une œuvre qui ne passe par le filtre de l’interprétation des danseurs. Ainsi, à termes, deux publics cohabiteront au sein du 2e cycle : d’une part, des danseurs issus des premiers cycles DNSP ou équivalents en recherche d’approfondissement de leur interprétation singulière et d’outils leur permettant de s’approprier les nouveaux modes de création et d’activation des répertoires, d’autre part, des artistes chorégraphes ou transmetteurs souhaitant approfondir et affiner leurs modes de fonctionnements personnels dans ces deux champs d’activité spécifiques. Au fil des pratiques, ces publics se nourriront de leurs observations de terrain réciproques. Il est évident que le croisement des publics enrichira les interactions entre élèves. Le 2e cycle étant l’endroit idéal pour singulariser le projet de chacun, selon le profil de l’élève et son parcours antérieur à son arrivée dans le 2e cycle, un contrat d’étude personnalisé sera établi.

Comment s’inscrire aux concours d’entrée ?
Toute la procédure d’inscription est en ligne sur le site du Conservatoire de Paris, mais nous répondons aussi avec plaisir aux demandes de renseignements à danse@cnsmdp.fr. Les candidatures doivent être enregistrées entre le 1er mars et 31 mars 2018.  Les épreuves auront lieu le 16 juin 2018.

Tous les détails :
Consulter le parcours d'études

Haut de page