News

Retour à la liste

mardi 4 octobre 2016

Musique ancienne : 6 questions à Pascal Bertin, responsable du département

Early music: Six questions for Pascal Bertin, head of department

Musique ancienne : 6 questions à Pascal Bertin, responsable du département

L'inscription au concours d’entrée au département de Musique ancienne a lieu entre le lundi 10 octobre et le jeudi 10 novembre 2016. C’est l’occasion pour Pascal Bertin, responsable du département de Musique ancienne, d’apporter un éclairage supplémentaire sur cette formation exceptionnelle au sein du Conservatoire de Paris.

Applications for admission to the Early Music department are from Monday 10 October to Thursday 10 November 2016.  An opportunity for Pascal Bertin, head of the Early Music department, to tell us more about this exceptional study programme within the Paris Conservatoire.

Qui sont les professeurs du département de Musique ancienne ?
« Chaque professeur de discipline principale est une sommité dans son domaine, Ils ont tous été des jalons importants de la « révolution baroque », ils font toujours partie du paysage professionnel international et ont connu toutes les évolutions du goût et des exigences des programmateurs. Nous suivons de près l’évolution des recherches sur la pratique des répertoires post baroques  Ici vous étudiez avec Christophe Coin, Olivier Baumont, Blandine Rannou, Patrick Cohen ou François Fernandez entre autres personnalités.

Who are the teachers in the Early Music department?
Each of the principal teachers is an authority in his area of expertise.  All have been landmarks in the 'Baroque revolution', all are well-known figures in the international professional field, and they are familiar both with evolving musical tastes and with the demands of musical programmers.  We keep close tags on the progress of research in post-Baroque performance practice.  Here at the Paris Conservatoire you study with (amongst others) Christophe Coin, Olivier Baumont, Blandine Rannou, Patrick Cohen and François Fernandez.


Justement, quelle modernité peut-on attendre d’un enseignement axé sur la recherche de la vérité historique ?
Tout d’abord la connaissance n’est pas figée, Il n’y a bien que les religieux pour penser que la vérité est unique et la recherche évolue constamment. La plupart des écoles de musique ancienne s’intéressent essentiellement à la pratique antérieure au répertoire enseigné. A ces fondations indispensables, le conservatoire de Paris ajoute sa vision de ce que l’histoire a amené ensuite. Ainsi, la majorité des cours d’instruments baroques se doublent de leurs équivalents classiques ou préromantiques. En ne parlant que de ce qui précède, on induit une finalité me semble-t-il. En replaçant la musique baroque sur une ligne continue, on démontre une ouverture d’esprit beaucoup plus en phase avec les réalités actuelles du métier. Ces cours peuvent être dispensés par le même professeur (Richard Myron pour la contrebasse historique, Jan De Winne pour le traverso, Giorgio Mandolesi pour le basson historique) ou par un second, spécialiste de répertoires plus tardifs mais dont la carrière professionnelle ne laisse aucun doute sur sa légitimité dans des répertoires plus anciens. C’est le cas de Stéphanie-Marie Degand pour la classe de violon par exemple.

What modernity exactly can be expected from a course of study based upon research into historical authenticity?
First of all, knowledge is not fixed for all time.  Research is constantly progressing, and only the very religious believe that truth is immutable, unique.  Most early music departments concentrate most of their attention upon performance practice before the period under study.  To this essential foundation we at the Paris Conservatoire add our  vision of what musical history produced next.  Thus most of the Baroque instrumental classes are followed jointly with their Classical or Pre-Romantic equivalents.  I believe that considering only what came before the period under study results in a sense of having reached an end-point.  Putting Baroque music back upon a historical continuum makes for an open-minded approach more in line with the current state of our profession.  These different periods can be covered by the same teacher (Richard Myron for the historical double-bass, Jan De Winne for the traverso, Giorgio Mandolesi for the historical bassoon), or by a second teacher, who is at once a specialist in later periods and an undoubted authority on Baroque music ; Stéphanie-Marie Degand is such a figure for violin studies.


Quel est le rôle des disciplines complémentaires ?
Les disciplines complémentaires sont enseignées par les plus grands théoriciens, chercheurs, ceux qui sont à l’origine de publications majeures.  Pourquoi travailler sur les écrits de Jean Saint Arroman quand vous pouvez l’avoir chaque semaine comme professeur ? Le choix parmi les options est infini et couvre des répertoires de toutes les époques, de tous les styles. Il offre des possibilités d’études de langues variées,  de développement personnel tant mental que physique. Un peu de contrepoint médiéval entre une heure de gamelan javanais et un cours de technique Alexander ?

And what about the complementary studies?
These are taught by the most eminent theorists and researchers, those who are behind most major publications.  Why read all that Jean Saint Arroman has written when you can have a lesson with him once a week?  There is an almost infinite choice of options, covering repertoire from all periods and styles.  This includes study of a variety of languages, as well as personal development both mental and physical.  Fancy an hour of medieval counterpoint between your Javanese gamelan lesson and your Alexander technique class?


Comment gérez-vous l’après conservatoire pour les élèves ?
L’image internationale du Conservatoire de Paris n’est  plus à faire, par son histoire issue de la Révolution, du siècle des Lumières, par ses glorieux élèves ou professeurs dont les noms ornent encore les portes des salles, par l’environnement immédiat du parc de la Villette qui fait de notre école le plus court chemin vers la Philharmonie de Paris. De nombreux groupes aujourd’hui reconnus sont nés ici et les couloirs du 3e étage ont résonné de leurs premières notes (l’Ensemble Desmarest, l’Acheron Consort,..). De même, certains lauréats de concours internationaux ont peaufiné dans nos murs leur programme avec leurs professeurs (Jean Rondeau, Justin Taylor,..) En intégrant le Conservatoire vous entrez dans une famille prestigieuse dont même le monde extérieur à la musique  connait la réputation d’excellence. Cette image remarquable nous permet d’inviter les plus grands chefs d’orchestre à diriger  une dizaine de projets d’élèves chaque année. (Emmanuelle Haim, Sigiswald Kuijken, Raphael Pichon, William Christie,..). Pourquoi auditionner tremblant de trac pendant 10 minutes parmi des centaines de concurrents quand vous pouvez participer à une production de plusieurs jours où des liens forts seront tissés avec le chef ?

How do you manage the pupils' transition from the Conservatoire into the world outside?
The Paris Conservatoire's international reputation is already well established, by its history since its beginnings in the Revolution and the Age of Enlightenment, by the glory of the pupils and teachers for whom its concert halls and rehearsal rooms are named, by the immediate surroundings of the Parc de la Villette, which makes us the quickest route to the Philharmonie de Paris.  Many of today's best-known ensembles were founded here, the corridors of the 3rd floor echoing to their first notes (the Ensemble Desmarest, the Acheron Consort, to name but two).  Similarly, many winners of international competitions worked on their programmes here with their teachers (Jean Rondeau, Justin Taylor ...).  To join the Conservatoire is to become a member of a prestigious family whose name for excellence is familiar even to non-musicians.  Our exceptional reputation enables us to invite the most distinguished conductors in the field to direct some ten student projects every year (Emmanuel Haïm, Sigiswald Kuijken, Raphael Pichon, William Christie...).  Why subject yourself to a ten-minute audition with hundreds of other candidates, your nerves in shreds, when you can build up a relationship with that conductor by working with him on a production for a period of several days?


Que dire des ressources et des projets uniques du département ?
En intégrant le département de musique ancienne vous aurez accès à un parc instrumental exceptionnel (26 clavecins, 9 pianos historiques, 5 orgues portables, violons baroques ou classiques, archets, consort de violes, flutes, hautbois,...). Des auditions sont régulièrement organisées au Musée de la Musique sur des originaux vous permettant d’entendre comment les instruments parlaient aux oreilles des compositeurs. Vous profiterez des opportunités de jouer à la Philharmonie, à l’Opéra de Paris ou aux Invalides devant des publics variés parmi lesquels on peut compter les acteurs importants du secteur, agents, programmateurs ou même mécènes. En effet, de nombreuses fondations s’impliquent dans l’aide financière apportée aux élèves, pour des aides d’urgence ou de logement mais aussi d’achat d’instruments ou d’enregistrements professionnels audio et vidéo réalisés par le département des métiers du son dont les moyens matériels et humains n’ont rien à envier aux plus grands studios.

What about the department's resources and unique projects?
Joining the Early Music department gives you access to an exceptionally rich collection of instruments (26 harpsichords, nine historical pianos, five chamber organs, Baroque and Classical violins and bows, viol consorts, flutes, oboes, and many others).  We regularly organise concerts
on original instruments at the Musée de la Musique next door, giving our students the chance to discover exactly how the instruments sounded to the composers who wrote for them.  You will have the chance to perform at the Philharmonie, at the Paris Opera or at the Invalides before an audience including figures of great interest to you – agents, programmers and sponsors.  Indeed, many foundations are involved in the financial support of our students, for emergency help and accommodation, but also for the purchase of instruments, access to professional audio and video recording in the Conservatoire's professional sound engineering department, whose equipment and personnel are of the highest quality.


Comment s’inscrire aux concours d’entrée ?
Toute la procédure d’inscription est en ligne sur le site du Conservatoire de Paris, mais nous répondons aussi avec plaisir aux demandes de renseignements à baroque@cnsmdp.fr. Les candidatures doivent être enregistrées entre le 10 octobre et le 10 Novembre. Chaque année un musicien important parraine le département en venant diriger 3 projets, l’année prochaine William Christie nous fera l’honneur d’être celui-ci. Pour avoir été mon professeur dans cette maison il y a 30 ans, je vous encourage à ne pas manquer cette opportunité de le côtoyer toute une saison, cela peut mener à tout, même à devenir chef de département de musique ancienne…

How to apply?
The entire application procedure can be found online on the Paris Conservatoire's website, but we will also be pleased to answer your enquiries on baroque@cnsmdp.fr.  Candidates must apply between 10 October and 10 November.  Each year the department is accompanied by a distinguished musician who directs three projects.  Next year is it William Christie who will be honouring us with his presence.  He was my own teacher here 30 years ago, and I would urge you on no account to miss this opportunity to work with him for a whole season.  Who knows what it may lead to?  You might even become the head of the Early Music department ....

En photo : Christophe Coin, Blandine Rannou, Stéphanie-Marie Degand et Olivier-Baumont

Haut de page