News

Retour à la liste

mardi 6 septembre 2016

Formation d'artiste intervenant en milieu scolaire (AIMS)

Formation d'artiste intervenant en milieu scolaire (AIMS)

À l’initiative et avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, les cinq grandes écoles nationales supérieures d’art de Paris membres de la ComUe Paris Sciences et Lettres, Research University (PSL) que sont le Conservatoire national supérieur d’art dramatique (Cnsad), le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (Cnsmdp), l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD), l’École nationale supérieure des beaux-arts (Ensba) et La Fémis se sont associées pour créer à la rentrée 2016 une formation post-diplôme d’Artiste Intervenant en Milieu Scolaire (AIMS) dans le cadre d’une résidence d’un an.

Ce programme, réalisé en partenariat avec les villes de Montreuil et de Saint-Ouen-sur-Seine et l’inspection de l’Education nationale, constitue une formation diplômante d’un an, ouverte aux diplômés des cinq écoles.

AIMS a pour objectif de former des jeunes créateurs à l’intervention en milieu scolaire tout en leur permettant de développer leurs projets personnels. Chaque résident sélectionné bénéficiera d’une bourse de vie, attribuée par les Fondations Edmond de Rothschild, d’un montant de 16.000 euros. Ce programme bénéficie également du soutien de PSL et de la DRAC Île-de-France.

Un appel à candidature a été lancé en avril dernier à tous les à tous les élèves du Conservatoire de Paris, musiciens et ingénieurs du son, ayant obtenu leur master en 2014, 2015 ou 2016. A l’issu d’un jury qui s’est tenu le 14 juin dernier et qui a permis d’auditionner les 5 candidats, le projet de Guillaume Hermen, élève en composition a été retenu. Voici comment il présente son projet : « A travers des ateliers d'éveil sonore et musical durant toute l'année, l’artiste en résidence propose aux élèves de la classe d'écouter, observer, questionner et sentir le rythme sous toutes ses facettes : le rythme du corps, le rythme d'une journée de travail, le rythme des saisons, le rythme du langage... De toutes ces expériences en images et en sons menées en groupe naîtra un univers musical, prenant peu à peu la forme d'un spectacle multimédia, objet d’une représentation publique en fin d'année.
Après la formation initiale organisée au mois de septembre. Guillaume s’installera dans une classe de CM1 de l’école Anatole France de Saint-Ouen.

Haut de page