News

Retour à la liste

jeudi 12 décembre 2019

Conjuguer le passé au présent

La formation à l’histoire de la musique

Conjuguer le passé au présent

Les inscriptions au concours d’entrée à la formation à l’histoire de la musique ont lieu entre le 2 janvier et le 1er février 2020. C’est l’occasion pour Rémy Campos, responsable de la classe, d’apporter un éclairage sur cet enseignement unique au sein du Conservatoire de Paris.

Quelle est l’identité de la classe au sein du département Musicologie et analyse ?

La classe d’histoire de la musique forme à l’écriture de l’histoire dans un double sens. Elle met d’abord les élèves au contact de toutes sortes de documents (partitions anciennes, enregistrement sonores, archives, images, instruments, etc. du XVIIIe siècle jusqu’à la période contemporaine). Elle leur permet ensuite de s’initier aux multiples formes de publication de la recherche historique que ce soit la rédaction d’articles ou la présentation orale en colloque.

Les cours donnés à la classe d’histoire portent sur toutes sortes de thématiques : histoire des œuvres et des auteurs bien sûr mais aussi analyse de l’interprétation musicale, étude des institutions de la musique, des carrières de musiciens, des répertoires savants autant que populaires, etc.

Les mémoires de recherche occupent une place importante dans la formation. Leurs sujets sont choisis par les élèves selon leur centre d’intérêt. Ils disposent ensuite d’une année pour aboutir leur travail en une trentaine de pages.

Quels sont les atouts spécifiques du Conservatoire de Paris ?

Les classes du Conservatoire de Paris permettent un travail sur mesure. Parce qu’une classe n’est jamais composée de plus d’une douzaine d’élèves mais aussi parce que les professeurs assurent un suivi individuel régulier de chaque élève.

Le Conservatoire de Paris offre des moyens importants pour ceux qui y mènent leurs études ainsi qu’un soutien à des projets plus personnels : le bâtiment de La Villette abrite une des plus grandes médiathèques de France, le département musicologie et analyse encourage les projets avec d’autres départements, les élèves peuvent profiter de bourses sociales ou de mobilité, etc.

Dans les dernières années, les élèves de la classe d’histoire ont bénéficié à des multiples reprises de ces opportunités et ont collaboré à de multiples occasions avec les élèves de la formation aux métiers du son ou avec des chanteurs et instrumentistes de l’école. Les voyages organisés dans le cadre de la classe (à Rome, New York, Shanghai, Londres) leur ont permis d’élargir leurs horizons musicaux.

Qui sont les intervenants extérieurs qui viennent enrichir l’enseignement ?

Les élèves de la classe d’histoire ont l’occasion de rencontrer régulièrement des professionnels de la musique (intervenants invités à la classe, membres de jury) et d’engager un dialogue avec des personnalités importantes dans le milieu musical.

On trouve parmi eux des musicologues spécialistes des sujets traités en cours mais aussi des personnalités artistiques de premier plan (interprètes, compositeurs), des professionnels issus du monde de la production du concert ou de l’opéra, des musées, des bibliothèques ou des archives, des journalistes spécialisés, des facteurs d’instruments, etc.

Dans les dernières années, sont venus à la classe une cinquantaine de personnalités du monde musical parmi lesquelles Gilbert Amy, Pierre Boulez, William Dongois, Noël Lee, Maxime Le Forestier, Odette Gartenlaub, Philippe Manoury, Yan Maresz, Jean-Claude Petit, Alain Savouret, etc.

Que pouvez-vous attendre de cette classe en termes de compétences et de débouchés professionnels ?

La classe forme évidemment de futurs musicologues et aux métiers de la recherche en général. Toutefois, les débouchés sont loin de se limiter à ces professions. Une fois sortis du Conservatoire de Paris, les anciens élèves se retrouvent embauchés dans les métiers de l’éditions, enseignent ou exercent des responsabilités dans des conservatoires, sont recrutés à l’Université ou dans des structures de production.

Comment s’inscrire ?

On trouve une présentation des conditions générales d’admission dans cette page.

Pour les concours d’entrée de 2020-2021, les inscriptions sont ouvertes entre les 2 janvier et le 1er février 2020.

Les épreuves ont lieu au mois de juin 2020. Les annales des concours d’entrée du département musicologie et analyse sont proposées à cette adresse.

Haut de page