News

Retour à la liste

lundi 8 février 2016 à 09h35

Betsy Jolas au Conservatoire de Paris

Betsy Jolas au Conservatoire de Paris

Du 12 au 17 mars 2016, le Conservatoire de Paris met à l'honneur l'œuvre de la compositrice franco-américaine, Betsy Jolas.

Chaque année, le Conservatoire de Paris et la Philharmonie de Paris s'associent pour vous proposer une grande création lyrique. En mars, la compositrice Betsy Jolas vous invite à découvrir une nouvelle version de son opéra Schliemann, créé en 1995 à Lyon. Les 12, 14, 15 et 17 mars 2016, le Conservatoire de Paris accueillera l'opéra de chambre, Iliade Amour.

À cette occasion, le Conservatoire vous convie à une soirée spéciale consacrée à l'univers musical de Betsy Jolas qui aura lieu le samedi 12 mars à 18h (entrée libre). Contemporaine de Pierre Boulez, ancienne élève de Darius Milhaud et Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris, figure indépendante, elle refuse toute rupture et se réclame de l'héritage de compositeurs comme Monteverdi, Schumann ou Debussy. La vocalité irrigue l'ensemble de son œuvre, comme en témoigne le programme de cette soirée spéciale.

L’amie Betsy

Un beau samedi après-midi de mon adolescence, alors que je regardais la défunte chaîne de télévision « La Sept » qui émettait sur le réseau de ce qui s’appelait à l’époque FR3, j’ai eu la chance de découvrir une musique inouïe ainsi que sa créatrice. Pierre-Yves Artaud, l’aventurier de la flûte contemporaine, interprétait une pièce de Besty Jolas et la compositrice distillait quelques éléments d’écoute sur le plateau de Philippe Meyer, l’animateur de cette émission. C’est avec les yeux de la curiosité et une forme de fascination pour la musicienne et pour son œuvre que j’ai goûté chaque seconde de ce programme, en ayant l’impression d’avoir accès à quelque chose de luxueux, de précieux, de rare.

J’ai alors beaucoup écouté la musique de Jolas, son quatuor avec voix notamment, jusqu’à ce que je vienne vivre à Paris et que je rencontre alors mon idole. Certes, les circonstances n’étaient pas propices à un échange détendu et léger : Betsy Jolas était membre du jury pour mon concours d’entrée en classe de composition au Conservatoire. Mais son écoute aux aguets et sa bienveillance ont permis de transformer cette épreuve en un doux moment.

Dès lors, je n’ai cessé de dévorer sa musique, que ce soit son concerto pour trompette ou celui pour alto. Et c’est plus tard, à savoir il y a dix ans, que nous sommes véritablement devenus amis, alors qu’un concert à Boston nous réunissait. Nous avons passé des jours délicieux dans l’autre patrie de Betsy.

Quelques années après, au hasard d’un déjeuner dans sa maison de campagne, j’ai appris qu’elle composait Iliade l’amour. En lisant la partition sur la table de travail, j’ai tout de suite pensé que l’ouvrage devait absolument être présenté au Conservatoire. Betsy a offert la création de cette œuvre majeure au Conservatoire où elle a enseigné l’analyse et la composition pendant des années. Autour de cette première, des rencontres, masterclasses et concerts viendront célébrer une créatrice majeure de notre temps et une amie qui m’est très chère et qui fête cette année son 90ème anniversaire.

Bruno Mantovani, directeur du Conservatoire

 

Photo © Jean Radel

Haut de page