News

Retour à la liste

dimanche 12 mars 2017

Appel à contributions : Le haubois en France de la période pré-révolutionnaire au premier empire

Journées de recherche et de rencontres, les 11, 12 et 15 décembre 2017.

Appel à contributions : Le haubois en France de la période pré-révolutionnaire au premier empire

Journées de recherche et de rencontres

Le haubois en France de la période pré-révolutionnaire au premier empire
Les 11, 12 décembre 2017 | Conservatoire de Paris (CNSMDP)
Le 15 décembre 2017 | Conservatoire de Lyon (CNSMDL)

Les Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris et de Lyon organisent pour la première fois en partenariat des journées de recherche-rencontre sur le hautbois classique et pré-romantique en France.
 
Ces journées reliant recherche et pratique réuniront les élèves des deux CNSM des classes de hautbois moderne et des classes de hautbois historique, les enseignants, les interprètes et les musicologues dans le but de s'interroger sur l'interprétation pour les musiciens historiques comme modernes. Leur format alliera communications, ateliers, classes de maîtres et concerts. Un documentaire réalisé par le service audio-visuel du CNSMDP à partir des captations de ces journées sera mis en ligne sur les sites des deux CNSM.

Toujours méconnu et peu pratiqué le répertoire français, ou joué et composé en France à cette période, se présente sous les aspects multiples de la musique de chambre ˗ sonates, quatuors, quintettes ˗ et de la musique de soliste ˗ concertos, symphonies concertantes. Encore fondé sur les pratiques de l'éloquence et de la rhétorique, comme le montre essentiellement le matériel pédagogique, il intègre la nouvelle virtuosité inhérente à l'enseignement du Conservatoire et soulève des questionnements sur les techniques de phrasé, d'articulation, d'ornementation etc... ˗ la facture affirmant une spécificité peu encline à l'ajout de clés. Les différentes recherches (cf. bibliographie), peu relayées à ce jour, montrent la richesse d'un répertoire multiple qui prend place dans cette période de transition ˗ entre baroque et romantisme ˗ et contribue à la définition d'un usage berliozien et par suite européen du pupitre de hautbois ˗ cor anglais compris.
 
Le répertoire et sa remise au jour, le style et la pédagogie, l'organologie et l'évolution des instruments et des anches selon un éclairage historique et actuel seront au centre de ces journées.
Parmi les grandes thématiques pouvant être développées, les suivantes seront notamment à aborder :

  • les personnalités décisives - musiciens français ou étrangers séjournant en France - pour l'évolution musicale et pédagogique de la corporation : telles que les familles Garnier, Sallantin, Bezzozi, les personnages de Fischer, André, Ramm, Lebrun, Bureau, Schneitzhoffer, Félix-Miolan, Vogt... 
  • la place de l'instrument au sein des grandes structures prérévolutionnaires (Concert Spirituel, Concert des Amateurs, Loge Olympique, Chapelle, Opéra...), révolutionnaires (Conservatoire, Opéra) et impériales (Chapelle, Opéra, Conservatoire...)...
  • le répertoire et les compositeurs tels Philidor, Prover, Rava, Leemans, Navoigille, Toeschi, J-F et C. Garnier, Widerkehr, Devienne, Gebauer, Kreuzer, Reicha, etc.
  • les facteurs, tel Delusse
  • la pédagogie : Van der Hagen, Garnier, Vogt...
  • L'articulation, l'ornementation et la rhétorique...
  • Le développement du cor anglais.

La date de proposition de contribution sous forme de communication ou d'atelier est fixée au 1er juin 2017.
Les résumés accompagnés d'un court CV sont à envoyer à Florence Badol-Bertrand :
f.badol-bertrand@cnsmdp.fr

Comité d'organisation :

Pascal Bertin, chef du département musique ancienne du CNSMDP
Catherine de Boishéraud, chef du département Audio-visuel du CNSMDP
Liouba Bouscant, chef du département Musicologie et Analyse du CNSMDP
Anne Delafosse, chef du département musique ancienne du CNSMDL
Marie Linden, chef du département production du CNSMDP
Alain Poirier, directeur de la recherche du CNSMDL
Catherine Robin, responsable des master-classes CNSMDP
Marie Linden, responsable du service production et apprentissage de la scène CNSMDP

Comité artistique et scientifique :

Florence Badol-Bertrand, professeur d'histoire de la musique au CNSMDP
Patrick Beaugireau, professeur de hautbois historique au CNSMDL
Jérôme Guichard, professeur de hautbois moderne au CNSMDL
Thierry Maniguet, conservateur du Musée de la Musique et professeur d'organologie au CNSMDP
Rafael Palacios, professeur de hautbois historique au CNSMDP
David Walter, professeur de hautbois moderne au CNSMDP

Bibliographie sélective :

Florence Badol-Bertrand, Evolution de la pratique du hautbois à Paris de la fin du règne de Louis XV à la fin du Premier Empire, thèse de doctorat du CNSMDP et de l’Université de Tours, 1996
Florence Badol-Bertrand, "L'adoption du cor anglais à Paris au tournant du XIXe siècle, un souffle nouveau sur le pupitre de hautbois", Revue Musicale de Suisse Romande, Genève, n° 69/1, Mars 2016
Anne Bongrain, Alain Poirier, Le Conservatoire de Paris, deux-cents ans de pédagogie, Paris, Buchet-Chastel, 2000
Barry Shelley Brook, La Symphonie française dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, Paris, Institut de musicologie de l'Université de Paris, 1962, Trois volumes : v. 1. Étude historique, v. 2. Catalogue thématique et bibliographique, v. 3. Partitions inédites : six symphonies, deux symphonies concertantes
Alexandre Dratwicki, "Influences de la symphonie concertante sur la musique de la Cour parisienne sous l'Empire et la Restauration (1800-1830)", Anuario Musical, Barcelone, no 58, 2003, p. 219–251
François Fleurot. Le hautbois dans la musique française. 1650-1800. Paris, Picard, 1984
Bruce Haynes, Music for Oboe, 1650–1800: a Bibliography, Berkeley, 1985, 2/1992
Bruce Haynes, The Eloquent Oboe: A History of the Hautboy from 1640 to 1760, Oxford University Press, 2001
Philippe Lescat, Jean Saint-Arroman, Méthodes et traités de hautbois en France, 1600-1800, Paris, Anne Fuzeau, 1999
Rafael Palacios, La pronuntiatio musicale : une interprétation rhétorique au service de Händel, Montéclair, C. P. E. Bach et Telemann, thèse de doctorat, Paris-Sorbonne, 2012

Haut de page