Jeunes compositeurs

Retour à la liste

2011

Samuel Andreyev

samuel.andreyev@gmail.com

Along unseen rails

Journées de la composition 2011

Programme 

Pour ensemble de 21 musiciens

I.  Mouvement 1
II. Mouvement 2
III. Mouvement 3
IV. Mouvement 4

Plus un objet est dépeint avec précision, plus on peut se soumettre à son mystère : voici l’un des préceptes essentiels de mon travail de compositeur. Ainsi, j’essaye de faire en sorte que tout soit transparent et clair. Globalement, cette musique est basée sur des boucles, des superpositions de couches poursuivant des temporalités contrastées, des ruptures soudaines.
Bien que les quatre mouvements de Along Unseen Rails soient volontairement très contrastés, il y a de nombreux échos et correspondances entre eux ; de ce fait, on ne peut pas les dissocier. Dans le premier mouvement, lent et inexorable, un jeu de 14 verres accordés se mêle avec deux groupes de cordes jouant entièrement en harmoniques. Le deuxième mouvement propose un univers sonore généralement rapide, léger et transparent ; ce matériau doit passer de temps en temps à travers un nuage gris de sons radicalement différents, pour se trouver totalement transformé une fois sorti de l’autre côté. Le troisième mouvement rappelle la lenteur du premier, sauf qu’ici le hautbois d’amour, déjà entendu dans des moments clefs des deux premiers mouvements, s’affirme de plus en plus comme soliste. Dans le quatrième mouvement, un grand geste orchestral se délite à plusieurs reprises alors que d’autres couches, n’ayant presque aucun rapport avec ce geste, poursuivent leurs parcours erratiques, au long des rails invisibles.
Along Unseen Rails est dédié à Frédéric Durieux.

Stopping

Concert électroacoustique, mars 2007

Pour deux vibraphones

Vibraphones : Florian Cauquil et Romzin Maisonnasse

J'ai choisi l'effectif de deux vibraphones afin d'explorer de manière détaillée la résonance et la cessation des sons. Les terminaisons des sons sont aussi précisément indiquées et differenciées que leur commencement. Cette modalité d'écoute s'impose également au niveau global de la pièce. Les gestes et figures de Stopping s'inclinent fortement vers leur propre dissolution, bien qu'un stratagem pour la continuation de la pièce ne soit jamais absent. Cette tension représente la pierre angulaire de la pièce.

Haut de page