Riccardo DEL FRA

Biographie

Riccardo Del Fra est né à Rome en 1956. Il étudie la contrebasse avec Franco Petracchi et Franco Noto au Conservatoire de Frosinone. A 17 ans, il commence sa carrière professionnelle en accompagnant Oscar Valdambrini, Dino Piana, Enrico Pieranunzi, Maurizio Giammarco. Il joue dans l’orchestre de la RAI (radio-télévision italienne) pour des concerts de jazz et l’enregistrement de musiques de films (entre autres, La Cité des Femmes de Federico Fellini ou La Peau de Liliana Cavani) et devient un des contrebassistes les plus demandés par les grands musiciens de jazz américains de passage en Italie. 
C’est ainsi qu’il rencontre Chet Baker en 1979. Après l’enregistrement du disque Soft Journey, il partira en tournée en Europe avec lui et jouera dans ses groupes pendant près de 9 ans dans le monde entier.
Ils enregistreront ensemble 12 disques – dont le célèbre Chet Baker Sings Again - et plusieurs films - dont Chet’s Romance de Bertrand Fevre, primé à Cannes en 1988.
Dans les années ‘80, il s’installe à Paris. Il accompagne également : Art Farmer, Dizzy Gillespie, Art Blakey,  Lee Konitz, Sonny Stitt, James Moody, Tommy Flanagan, Kenny Wheeler, Paul Motian, Dave Liebman, Barney Wilen, Bob Brookmeyer, Johnny Griffin. Riccardo Del Fra a joué aussi avec Martial Solal, René Urtreger, Michel Legrand, Hervé Sellin, Georges Arvanitas.

Son disque A Sip of Your Touch, dédié à Chet, obtiendra de nombreuses récompenses.
Après la disparition de Chet Baker, il se consacre à l’étude de la composition et écrit plusieurs œuvres où le jazz et l’improvisation rencontrent une écriture exigeante : Silent Call, pour quartet de jazz et orchestre à cordes, créé au Théâtre de la Ville de Paris en 1993 ; Inner Galaxy, pour saxophone ténor soliste, contrebasse et quatuor de violoncelles, créé à Anvers, en 1995, pour le Festival de Flandres.
Il fait des incursions dans la musique contemporaine : concerts et enregistrement d’œuvres de Toru Takemitsu avec l’ensemble 2E2M dirigé par Paul Mefano – CD Tree Line, Rain Coming ; dans la musique traditionnelle avec la chanteuse bretonne Annie Ebrel – CD Voulouz LoarVelluto di Luna (Choc du Monde la Musique et Diapason d’Or de l’année 1999).
Pour le cinéma,  il signe les bandes originales des films de Lucas Belvaux : Pour rire (1996), la trilogie Un couple épatant-Cavale-Après la vie (2002), La Raison du plus faible (2006) et, en 2009, Rapt.

En 2004, il est nommé à la tête du département Jazz du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) où déjà, en 1998, il avait pris la succession de Jean-François Jenny Clark comme enseignant.

Son activité de leader donne vie à divers projets : le trio Intime In Time (avec Glenn Ferris et Alain Jean-Marie), le sextet Jazoo Project avec des jeunes musiciens issus du conservatoire (CD Roses & Roots) ; des créations avec le clarinettiste John Ruocco ou en trio avec le pianiste Marc Copland et le batteur Billy Hart.
En novembre 2006, Riccardo Del Fra reçoit le Django d’or (catégorie musicien confirmé) et en 2008, le Prix du Musicien Européen de l’Académie du Jazz.

En 2009, l’Ensemble Intercontemporain lui commande deux œuvres qui seront créées en mars de cette année par l’Ensemble sous la direction de Susanna Mälkki avec Dave Liebman au saxophone : Sky Changes et Tree Thrills
Ces pièces ont été rejouées et enregistrées en octobre 2010 à la Manhattan School of Music de New York.
Le CD SKY CHANGES vient de sortir aux Etats Unis – label Jazzheads.

En août 2011, le festival Jazz in Marciac a accueilli sa création My Chet My Song, avec Roy Hargrove à la trompette, Pierrick Pedron au sax alto, Bruno Ruder au piano, RDF à la contrebasse, Billy Hart à la batterie et l’orchestre du Conservatoire de Toulouse.
Dans cet hommage à Chet Baker, enregistré par la chaîne TV MEZZO, Riccardo Del Fra a conçu et écrit un univers sonore où les standards prennent une épaisseur et un velouté nouveaux grâce à une orchestration qui fait croiser les voix – jazz et classiques - dans un frisson soyeux, fluide et lumineux.

Le projet MY CHET MY SONG continue aussi en quintet, avec Airelle Besson à la trompette, Pierrick Pedron au sax alto, Bruno Ruder au piano, Billy Hart (ou Ariel Tessier) à la batterie et Riccardo Del Fra à la contrebasse.

Retour à la liste

Trouver un enseignant

Haut de page

  • Département

    Jazz et musiques improvisées

  • Discipline

    Jazz et musiques improvisées 1er, 2e et 3e cycles supérieurs

  • Qualité

    Enseignant