Musicologie (cycle supérieur)

Les principales activités de ce département sont l’enseignement et la recherche. Il a aussi la charge, au titre de la programmation, d’organiser annuellement des concerts-lecture.

Ce département assume une double mission au sein du Conservatoire. Il accompagne d’une part la formation générale des artistes interprètes, compositeurs, arrangeurs ou chefs d’orchestre ; et dispense d’autre part une formation supérieure spécialisée dans les domaines de la recherche musicologique, de l’esthétique, de l’érudition musicale et des techniques d’analyse. Dans une proportion importante, il faut noter que les élèves inscrits en musicologie suivent simultanément un autre enseignement supérieur (universités ou grandes écoles), le plus souvent de niveau master, voire doctorat.

Le département musicologie et analyse place au cœur de ses orientations pédagogiques et de recherche le questionnement du patrimoine musical au regard des domaines de l’interprétation et de la création artistique.

Organisation des études

Le cycle supérieur vise à développer :

  • une réflexion critique et personnelle sur les différents champs musicaux et leurs applications (recherche, édition, publications, expositions…) fondée sur une culture musicale très approfondie.
  • l'acquisition d’outils méthodologiques théoriques, pratiques et professionnels.
  • l’aptitude à concevoir et à réaliser des travaux de recherche et des projets artistiques en autonomie.
  • la capacité à s’insérer dans la vie professionnelle (recherche, édition, enseignement, production et programmation artistiques, médiation culturelle…).

Musicologie cycle supérieur

Les élèves du cycle supérieur de musicologie peuvent :

Valider deux disciplines principales dans au moins deux disciplines principales choisies parmi les quatre suivantes :
Analyse théorique et appliquée, Esthétique, Histoire de la musique et Métiers de la culture musicale.

Six couples de disciplines sont donc possibles :

  • Analyse théorique et appliquée + Esthétique
  • Analyse théorique et appliquée + Histoire de la musique
  • Analyse théorique et appliquée + Métiers de la culture musicale
  • Esthétique + Histoire de la musique
  • Esthétique + métiers de la culture musicale
  • Histoire de la musique + métiers de la culture musicale

et dix disciplines complémentaires imposées et optionnelles en vue d’obtenir un diplôme de 2e cycle supérieur en musicologie conférant le grade de master. Dans ce cas, le cursus d’étude est fléché ;

Ou valider une ou plusieurs disciplines principales, ainsi que des disciplines complémentaires optionnelles, sans prétendre à obtenir un diplôme de 2e cycle supérieur en musicologie conférant le grade de master. Dans ce cas, le cursus d’étude est libre.

L’organisation de la scolarité (choix et ordre des disciplines principales et complémentaires, répartition des disciplines de 3 à 5 années) est pensée en concertation avec l’équipe pédagogique.
Les échanges Erasmus sont possibles dans ce cycle.

La réalisation d’un ou plusieurs mémoires de recherche est  requise dans chacune de ces disciplines principales (Analyse théorique et appliquée = 1 mémoire ; Esthétique = 2 mémoires ; Histoire de la musique = 3 mémoires ; Métiers de la culture musicale = 1 mémoire).

Tous les cours sont dispensés en langue française (hormis les cours de langue). Pour les objectifs et les contenus détaillés, voir les parcours d’études relatifs à chaque discipline.

Durée : 5 ans maximum

Retour à la liste

Trouver une discipline

Haut de page

Enseignant(s)

Claude ABROMONT

Christian ACCAOUI

Rémy CAMPOS

Pierre-Albert CASTANET

Lucie KAYAS-MAUDOT

Claude LEDOUX

Diplômes délivrés

Diplôme de 2e cycle supérieur de Musicologie conférant le grade de Master

Durée des études

3 à 5 ans maximum

Chef de département

Liouba Bouscant