Formation supérieure aux métiers du son

La formation supérieure aux métiers du son s’adresse à des musiciens-ingénieurs du son. L’enjeu de ce cursus original (sans équivalent en France) est de transmettre à des futurs professionnels, des compétences de haut niveau à la fois musicales et techniques.

Les activités visées par la formation sont les métiers de :

  • Musicien ingénieur du son et/ou directeur artistique et/ou directeur du son pour les enregistrements musicaux avec ou sans image (CD, DVD, film, etc...)   
  • Sonorisateur : conception et/ou exploitation des dispositifs de sonorisation  
  • Conseiller musical ou artistique ; responsable de la qualité du son sur les productions vidéo et cinématographiques
  • Réalisateur en musiques actuelles ; arrangeur ; orchestrateur ; sound designer ; réalisateur en informatique musicale.

Le guide de la Formation supérieure aux métiers du son :

 

Organisation des études

Créée en 1989, la formation a permis à près de 200 professionnels, d’intégrer des entreprises, des institutions de production et de diffusion, de travailler au service du spectacle vivant et de la création musicale dans le monde entier. Le cursus s’organise autour de trois axes proposant :

  • une formation musicale approfondie,
  • une formation technique et scientifique en lien avec les secteurs spécialisés de la recherche,
  • une formation pratique de haut niveau.

Le cursus est complété par de nombreux stages professionnels.

Une présence assidue à toutes les disciplines et un travail personnel important sont exigés.

Le Diplôme de 2e cycle supérieur de Musicien-ingénieur du Son valant grade de Master est décerné à l'élève lorsqu'il a obtenu l'ensemble des certificats et attestations requis dans le cursus et qu’il a soutenu le mémoire de recherche avec succès.

Les élèves de la formation bénéficient de la richesse du lieu : une programmation de plus de trois cents concerts par an dans des salles d’acoustiques diverses y compris en dehors du Conservatoire. Ils bénéficient aussi d’équipements audiovisuels uniques dans le cadre d’une école : studios de prise de son et de post-production comprenant notamment deux régies multicanales (SSL C300), une régie multipistes (SSL4000G+), plusieurs régies offrant une palette d’équipements et de nombreuses régies de post-production (Protools, Pyramix, Logic Audio). Il y a aussi un équipement de prise de son mobile exploité lors de nombreux projets d’enregistrements à l’extérieur du Conservatoire, et un parc de microphones très important et diversifié. L’ensemble de ces équipements permet de réaliser des produits audio et vidéo de tous styles de musique (classique, contemporain, jazz, musiques actuelles, etc...) Les élèves collaborent de manière permanente avec le service audiovisuel du Conservatoire. Ce lien quotidien avec des professionnels leur permet de se trouver rapidement confrontés à un contexte de production réel.

Consulter la vidéo du cours de Sonorisation

Consulter la vidéo du cours-atelier Enregistrement multicanal

L’enseignement

Durée des études - Crédits européens ECTS

La formation dure 4 années. Elle correspond à l'acquisition de 240 crédits ECTS. Les deux premières années du cursus sont consacrées à l’acquisition des connaissances communes, les deux dernières à un parcours individualisé. Le cursus s'organise autour de trois axes proposant :

  • une formation musicale approfondie ;
  • une formation technique et scientifique dans les secteurs de la production, de la création, de la diffusion sonore et de la recherche ;
  • une formation pratique de haut niveau.

Le cursus est par ailleurs complété par de nombreux stages dans le milieu professionnel.
L’élève doit participer à la totalité des cours inscrits au programme du cursus de la FSMS. Il peut, en fonction de sa disponibilité, s’inscrire à des disciplines complémentaires optionnelles. La moyenne hebdomadaire des cours et travaux pratiques pendant la scolarité est proche de 30 heures.

Objectifs et contenus

1ère et 2e années

  • Acquisition des connaissances universelles, aussi bien musicales que techniques, propres aux métiers de musicien-ingénieur du son.
  • Développement de la sensibilité artistique et de la créativité.
  • Maîtrise de l’écoute et de l’analyse des sons.

Le cursus de ces deux années s’articule autour de trois unités d’enseignement (musique, science, pratique) et de stages en entreprise

3e  et 4e années

Les deux dernières années sont consacrées à un parcours plus spécifique avec le choix d'une orientation et d’une spécialisation professionnelle (production musicale, spectacle vivant ou création). Sous la direction de tuteurs personnalisés, l'élève développe son autonomie et réalise de nombreux projets personnels. De nombreux cours de spécialisation sont alors organisés (voir la liste exhaustive à la suite dans « enseignements et professeurs ».

En complément des stages réalisés tout au long de la scolarité, l’élève aura l’opportunité de collaborer pendant un stage de deux mois avec les équipes du service audiovisuel du conservatoire.

Retour à la liste

Trouver une discipline

Haut de page

Enseignant(s)

Jean-François BOUKOBZA

François ECKERT

Jean-Pascal JULLIEN

Cyrille LEHN

Jean-Christophe MESSONNIER

Pierre MICHEL

Laurent MILLOT

Marie-Jeanne SERERO

Pierre-Antoine SIGNORET

Patrick SIGWALT

Marc SUCCAR

Jean TAXIS

Daniel ZALAY

Diplômes délivrés

Diplôme de 2e cycle supérieur de Musicien-ingénieur du Son valant grade de Master




Durée des études

4 ans

Chef de département

Denis Vautrin