Formation supérieure aux métiers du son

Attention : changement des dates des épreuves d'admissibilité (voir fiche technique).

La formation supérieure aux métiers du son s’adresse à des musiciens-ingénieurs du son. L’enjeu de ce cursus original (sans équivalent en France) est de transmettre à des futurs professionnels, des compétences de haut niveau à la fois musicales et techniques.

Les activités visées par la formation sont les métiers de :

  • Musicien ingénieur du son et/ou directeur artistique et/ou directeur du son pour les enregistrements musicaux avec ou sans image (CD, DVD, film, etc...)   
  • Sonorisateur : conception et/ou exploitation des dispositifs de sonorisation  
  • Conseiller musical ou artistique ; responsable de la qualité du son sur les productions vidéo et cinématographiques
  • Réalisateur en musiques actuelles ; arrangeur ; orchestrateur ; sound designer ; réalisateur en informatique musicale.

Le guide de la Formation supérieure aux métiers du son :

 

Organisation des études

Créée en 1989, la formation a permis à près de 200 professionnels, d’intégrer des entreprises, des institutions de production et de diffusion, de travailler au service du spectacle vivant et de la création musicale dans le monde entier. Le cursus s’organise autour de trois axes proposant :

  • une formation musicale approfondie,
  • une formation technique et scientifique en lien avec les secteurs spécialisés de la recherche,
  • une formation pratique de haut niveau.

Le cursus est complété par de nombreux stages professionnels.

Une présence assidue à toutes les disciplines et un travail personnel important sont exigés.

Au terme de leurs quatre années d’études, les élèves reçoivent le diplôme de formation supérieure de musicien-ingénieur du son, diplôme de 2e cycle
supérieur valant grade de master.

Les élèves de la formation bénéficient de la richesse du lieu : une programmation de plus de trois cents concerts par an dans des salles d’acoustiques diverses y compris en dehors du Conservatoire. Ils bénéficient aussi d’équipements audiovisuels uniques dans le cadre d’une école : studios de prise de son et de post-production comprenant notamment deux régies multicanales (SSL C300), une régie multipistes (SSL4000G+), plusieurs régies offrant une palette d’équipements et de nombreuses régies de post-production (Protools, Pyramix, Logic Audio). Il y a aussi un équipement de prise de son mobile exploité lors de nombreux projets d’enregistrements à l’extérieur du Conservatoire, et un parc de microphones très important et diversifié. L’ensemble de ces équipements permet de réaliser des produits audio et vidéo de tous styles de musique (classique, contemporain, jazz, musiques actuelles, etc...) Les élèves collaborent de manière permanente avec le service audiovisuel du Conservatoire. Ce lien quotidien avec des professionnels leur permet de se trouver rapidement confrontés à un contexte de production réel.

Consulter la vidéo du cours de Sonorisation

Consulter la vidéo du cours-atelier Enregistrement multicanal

Objectifs professionnels

Après l’obtention de leur diplôme, les élèves devront être en mesure d’exercer leurs compétences dans les domaines suivants :

  • Ingénieur du son et/ou directeur artistique pour des enregistrements musicaux avec ou sans image (CD, DVD, diffusion en ligne, etc.)
  • Sonorisation (conception et/ou exploitation)
  • Conseiller musical ou artistique, responsable de la qualité du son sur des productions radiophoniques, vidéo ou filmées.
  • Sound design, mixage pour des productions liées à l’image
  • Installations sonores
  • Réalisateur artistique / arrangeur pour les musiques actuelles Après vingt ans d’existence, notons que les activités des anciens élèves couvrent largement l’ensemble de ce spectre et que le bilan d’insertion professionnelle de la formation est flatteur.

Concours d'entrée

L’admission à la formation supérieure aux métiers du son se fait sur concours pour 8 places par an.

Cursus

Les études en formation supérieure aux métiers du son durent 4 ans.

1ère et 2e années

Les deux premières années sont consacrées à l’acquisition des connaissances fondamentales, aussi bien musicales que techniques, propres au métier de « musicien – ingénieur du son ». L’élève développe également sa sensibilité artistique et sa créativité.

Le cursus s’articule autour de trois unités d’enseignement.

  • L’enseignement musical : formation musicale, harmonie, analyse, culture et esthétique musicales, orchestration, histoire de la musique rock, piano.
  • L’enseignement théorique : mathématiques et traitement du signal, acoustique (bases, acoustique des salles, électroacoustique, théorie de la stéréophonie), techniques audiofréquences, audionumérique, informatique, perception et psychoacoustique.
  • L’enseignement pratique : prise de son (classique et musiques actuelles), techniques de post-production audio, sonorisation, écoute critique, séminaire de communication.

3e et 4e années

Les deux dernières années sont consacrées à un parcours plus spécifique avec le choix d’une dominante esthétique : musique classique ou musiques actuelles. Sous la direction de tuteurs personnalisés, l’élève développe son autonomie et sa capacité à gérer des projets.

  • Disciplines communes aux deux parcours : méthodologie de mémoire, mémoire de recherche, anglais, technologie vidéo, orchestration, multicanal, mastering.
  • Disciplines complémentaires proposées : sonorisation, informatique musicale, son à l’image.
  • Disciplines spécifiques au parcours « musique classique » : prise de son classique, direction artistique, esthétique, histoire de la musique.
  • Disciplines spécifiques au parcours « musiques actuelles » : mixage, réalisation, musique à l’image, arrangement.

Stages professionnels

Les stages professionnels sont obligatoires tout au long de la scolarité.
Pendant les trois premières années, l’élève doit réaliser au moins un stage par an durant les périodes de congés et six mois pendant la dernière année.

Retour à la liste

Trouver une discipline

Haut de page

Enseignant(s)

Jean-François BOUKOBZA

Isabelle DUHA

François ECKERT

Jean-Pascal JULLIEN

Cyrille LEHN

Jean-Christophe MESSONNIER

Pierre MICHEL

Laurent MILLOT

Marie-Jeanne SERERO

Pierre-Antoine SIGNORET

Patrick SIGWALT

Marc SUCCAR

Jean TAXIS

Daniel ZALAY

Diplômes délivrés

Le Diplôme de Musicien-ingénieur du Son valant grade de Master




Durée des études

4 ans

Chef de département

Denis Vautrin